Annuaire || Annuaire métiers || Santé || Ambulances

L'annuaire inversé des ambulances

3.873 ambulances en France dans l'annuaire

Annuaire inversé : ambulances

Annuaire inversé : Ambulances

Un ambulancier assure le transport des personnes souffrantes ou blessées, en direction d’un hôpital ou d’une clinique. L’ambulancier se déplace à l’aide d’un véhicule médicalisé.

© Annuaire Inversé France
© Albert Giordan

Une ambulance, vous voyez sans doute à quoi ça ressemble. Grâce à elle, vous avez peut-être appris à lire à l’envers quand vous n’étiez pas en voiture en tentant de lire son sigle. Mais que connaissez-vous du métier d’ambulancier?

Ambulances et ambulanciers vous conduisent dans tous les cas au même endroit : un établissement hospitalier privé ou public ou une unité de soins spécialisée. Les véhicules possèdent le matériel de première urgence et bénéficient de la priorité sur la route. Sur  l’annuaire inversé vous pouvez trouver rapidement toutes les coordonnées des ambulances selon votre situation géographique. Que vous soyez originaire de Paris, de Lyon ou d’une ville plus modeste telle que Royan ou Redon, il y a forcément un service ambulancier proche de chez vous. La profession bénéficie d’une Chambre Nationale des Services d’Ambulances ou CNSA qui est, pour reprendre ses propres termes, « l’organisation professionnelle la plus représentative du transport sanitaire ».

Ambulances et ambulanciers, une équipe de chair et de tôle

Membres ou non de la CNSA – interlocuteur privilégié du Ministère de la santé et de celui des transports – les ambulanciers sont majoritairement des salariés travaillant pour des entreprises de transport sanitaire privées. Entreprises familiales, la plupart du temps, elles ont un parc de 4 ou 5 véhicules à leur disposition et travaillent avec des établissements publics ou privés d’hospitalisation, de soins, de cure…

Le métier est très exigeant, physiquement et nerveusement. L’intervention peut conduire à rencontrer des personnes grièvement blessées, des patients plus ou moins mobiles (personnes handicapées, personnes âgées…). L’ambulancier connaît les gestes de sauvetage le cas échéant.

Homme de terrain, l’ambulancier n’est pas exempt des tâches administratives. Il remplit les feuilles de surveillance, les facturations quand il exerce à titre privé. Il veille à l’entretien de son véhicule et au matériel qu’il contient. Conduire, accompagner, surveiller, tranquilliser… autant de vertus indispensable à la bonne exécution de sa mission.

L’ambulancier n’est pas un simple chauffeur. Que ce soit sur rendez-vous ou en cas d’urgence, c’est parfois le premier relai humain entre le patient et son centre de prise en charge. Dans la trinité classique de l’ambulancier, on retrouve l’homme, bien sûr, mais aussi l’ambulance et l’incontournable brancard. Des images que l’on ne souhaite voir que dans les films. Et pourtant…

Ambulances, qui pour les conduire ?

Que l’on parle de Véhicule Sanitaire Léger (VSL) ou d’ambulance, la profession offre plus de 3000 postes chaque année, surtout en Île-de-France et dans les grandes villes. Le vieillissement de la population et la hausse des hospitalisations rendent les ambulanciers indispensables, de jour comme de nuit, week-end compris. Femmes enceintes, malades, handicapés… la clientèle des ambulanciers est variée et requiert des comportements distincts selon le contexte.

Près de 50.000 professionnels ont choisi cette voie où le sang-froid et l’adresse sont les qualités majeures. La profession se scinde en deux niveaux de qualification : les auxiliaires ambulanciers et l’ambulancier titulaire d’un diplôme d’État. Plus de 40% des ambulanciers sont des ambulancières !

Le conducteur ambulancier peut occuper un poste de coordinateur en charge des appels et des plannings de placement (ambulancier régulateur) ou se mettre à son compte. Mais cette évolution ne cache pas un salaire avoisinant les 1500 euros/mois en fin de carrière… Pas de quoi filer en Suisse ou sur les îles Caïmans. On ne devient pas ambulancier pour s’enrichir. Mais que de vies sauvées et de destins transformés.