Annuaire || Annuaire marques || Institutions & autres organismes || Centre Des Finances Publiques

L'Annuaire inversé : Centre des finances publiques

610 numéros de téléphone

Annuaire des marques : logo Centre des finances publiques

Finances publiques : des centres qui en imposent !

Inutile de chercher une région défiscalisée sur le territoire. Toutes les régions, et plus précisément tous les départements comprennent des centres des finances publiques ou centres des impôts. Si vous résidez fiscalement en France, il se pourrait bien alors que la liste des centres des finances publiques en France proposée par l’annuaire vous soit utile. 5.235 centres couvrent ainsi tout le territoire. Généralement, chaque centre comprend trois services de la Direction Générale des Finances Publiques, ou DGFP.

Le service des Impôts des Particuliers (SIP), le service des Impôts des Entreprises (SIE) et la Trésorerie Principale Municipale (TPM). Le site gouvernemental Vie Publique donne des définitions et des explications très utiles pour comprendre le système fiscal français. Comprendre le rôle des centres des finances publiques, c’est s’interroger sur la notion même de finance publique et sur les différents acteurs qui collaborent avec ces centres. Petit tour au pays de l’impôt pour ne pas être taxé d’ignorant !

Quid des finances publiques

Juridiquement, les finances publiques permettent de financer les personnes morales de droit public que sont l’État, les collectivités territoriales et les établissements publics. Économiquement, elles alimentent les administrations publiques à partir de prélèvements obligatoires. Ces mêmes administrations redistribuent l’argent perçu ou produisent des services non marchands. Les finances publiques relèvent du droit public.

Les centres des finances publiques sont encadrés par des règles comptables et financières précises (élaboration du budget, contrôles…). À caractère éminemment politique, les finances publiques influent sur l’organisation de la société et chaque centre d’impôt est la marque de la volonté politique et de la représentation de l’État. Tous les domaines de l’action publique sont concernés (défense, justice, police…) et les centres peuvent voir leur compétence fiscale s’accroître en fonctions des besoins nouveaux (nouvelles taxations…).

Source d’enrichissement et de justice sociale dans une démocratie, les finances publiques tissent le lien indispensable entre la politique et le social. Évidemment, au moment de payer ses impôts, ce sentiment de partage public et de redistribution peut parfois faire grincer des dents, voire sortir des carabines comme dans certains pays étrangers tels que les États-Unis où quelques régions s’opposent farouchement aux prélèvements obligatoires. En France, comme dans beaucoup de pays européens, les citoyens font toujours majoritairement confiance au système fiscal et s’acquittent consciencieusement de leurs taxes auprès de leurs centres locaux.

Quizz des finances publiques

Les acteurs des finances publiques à l’instar des centres d’impôt sont-ils toujours des organismes publics ?

Non. Les organismes privés dont la mission est d’intérêt public sont aussi des acteurs. C’est le cas notamment de l’Unedic ou des caisses de Sécurité Sociale par exemple.

Le Parlement a-t-il un rôle à jouer ?

Oui. C’est lui qui consent l’impôt en approuvant notamment la loi fiscale et en votant les recettes et dépenses de l’État et des organismes sociaux.

Les centres des finances publiques gèrent-elles finalement les finances publiques en France ?

Oui et non. Ce sont essentiellement des relais car fondamentalement, c’est la Direction générales des Finances Publiques qui gère les finances publiques tant au niveau des recettes que des dépenses. Le principe est d’offrir un interlocuteur fiscal unique à chaque contribuable. Cette administration dépend du Ministère de l’Économie, des Finances et du Commerce Extérieur.


Derniers numéros recherchés pour Centre des finances publiques