L'Annuaire inversé : Conseil général

1958 numéros de téléphone

Annuaire des marques : logo Conseil général

Le Conseil général et les missions nationales

La France compte 3978 cantons dans ses 96 départements. Chaque canton dispose d’un conseiller général qui participe aux missions du Conseil général du département. Ainsi, le Conseil général n’est autre que l’institution exécutive du département avec à sa tête le président du Conseil général qui gère le budget et le personnel et veille au bon fonctionnement de cet organe étatique.

Le Conseil général est partagé entre ses missions obligatoires et ses initiatives propres. Si vous recherchez l’adresse du Conseil général le plus proche de chez vous ou le numéro de téléphone du Conseil général, notre conseil particulier : jetez un œil sur l’annuaire inversé !

Quand on connait l’importance de sa fonction notamment dans le domaine de l’aide sociale, on comprend que la vie de nombreuses familles défavorisées en dépend cruellement. Mieux vaut être dans les petits papiers de l’institution… Zoom sur le Conseil général.

Le Conseil général et ses compétences obligatoires

Le Conseil général intervient dans trois domaines principaux. Là où la solidarité nationale s’exprime à l’échelle locale.

- L’action sanitaire et sociale : dans le domaine de l’enfance, le Conseil général veille au suivi des femmes enceintes et des jeunes-mères ainsi qu’aux problématiques de la petite enfance (maltraitance, adoption, formation d’assistantes maternelles…). Le Conseil général aide aussi les familles en matière éducative et financière. Handicapés et personnes âgées relèvent également de sa compétence. Santé, insertion et logement sont les trois domaines d’action principaux du secteur de l’aide sociale.

- L’action économique et environnementale : le Conseil général s’occupe de la voirie dont il est propriétaire et de ses infrastructures. En matière d’environnement, le Conseil général assainit les eaux usées et entretient les forêts. En plus de ses attributions dans le secteur des transports, le Conseil général intervient dans l’économie en participant à l’aménagement des zones d’activité, en promouvant le département…

- L’action culturelle et sportive : le Conseil général est compétent en matière d’éducation pour l’entretien des collèges, des écoles et des établissements supérieurs. Il promeut le sport et les équipements utiles dans le département. Culture et patrimoine sont aussi de ses attributions (gestion des médiathèques, restauration des monuments…).

Des compétences facultatives pour le prestige du Conseil général

De nature profondément solidaire, le Conseil général ne se contente pas de suivre ses missions obligatoires. Il peut aussi œuvrer dans un département pour le rendre encore plus dynamique socialement. Il peut ainsi s’ouvrir d’avantage à la petite enfance et accompagner les jeunes vers le premier emploi ou logement. Il peut contribuer à rénover et entretenir les parcs HLM de concert avec d’autres institutions à l’image de l’OPAC.

Partenaires des opérateurs téléphoniques, le Conseil général peut passer des contrats pour favoriser le déploiement d’un réseau de fibre optique pour réduire la fracture numérique. Le Conseil peut également inciter les entreprises à investir dans le département y en versant, par exemple, leurs taxes d’apprentissage.

Tournés vers l’environnement, les Conseils généraux les plus alertes renforcent leurs engagements pour la planète, notamment dans le cadre de l’agenda 21 ou du développement du tourisme écologique. Plus le Conseil intègre le facultatif, plus il rayonne localement. Et vous, que pensez-vous de votre Conseil général ?


Derniers numéros recherchés pour Conseil général