Annuaire || Actualités || Applications mobiles || Snapchat : plus de quatre millions de comptes piratés
Actualités annuaire inversé

Snapchat : plus de quatre millions de comptes piratés

|    Partager

Connaissez-vous Snapchat ? Ce service qui permet de partager des photos et des vidéos éphémères se hisse dans le top 10 des applications les plus téléchargées au monde. Le fonctionnement est simple: après avoir créé un compte virtuel, vous pouvez envoyer des photos, des vidéos ou des dessins à un ou plusieurs de vos contacts. Ces derniers peuvent visualiser le contenu pendant 10 secondes avant que le message ne s’autodétruise et disparaisse définitivement de la toile. Chaque jour, plus de 150 millions de messages sont partagés à travers le monde. Une véritable mine d’or pour les hackers qui sont toujours à l’affût pour obtenir nos données personnelles.

Snapchat : l’histoire d’un piratage à grande échelle

Cette affaire débute fin août 2013 avec une alerte lancée par la société de sécurité informatique australienne Gibson Security. Dans son message adressé à Snapchat, l’entreprise prévient de l’existence d’une faille de sécurité. Quelques mois plus tard, constatant son inertie, un groupe de hackers pirate l’application avant de révéler publiquement le nom, les pseudos et le numéro de téléphone de 4,6 millions d’utilisateurs.

Les derniers chiffres des numéros ont toutefois été masqués par les pirates. Le lendemain, Snapchat a fait son mea culpa et proposait une nouvelle mise à jour de son application afin de protéger les données de ses utilisateurs. Il est donc désormais possible de ne plus lier son numéro de téléphone à son nom en utilisant l’application. Pour ce faire, vous devez aller dans la rubrique “Paramètres/numéro de téléphone” et décocher “Link username to mobile number”. Espérons que cette nouvelle sécurité dissuade les hackers…

Quand les hackers piratent nos téléphones portables

Ce n’est évidemment pas la première fois que les hackers piratent des réseaux sociaux, des applications et même directement nos téléphones portables. On se souvient notamment qu’en novembre 2012, un jeune homme de 17 ans avait réussi à envoyer un virus sur plus de 17.000 mobiles. Les téléphones portables composaient alors automatiquement des numéros surtaxés ou envoyaient des SMS codés permettant d’effectuer des prélèvements qui atterrissaient directement dans la poche de l’escroc.

Espionnage grâce aux systèmes de géolocalisation, SMS commercial… les hackers ont plus d’un tour dans leur sac pour s’attaquer à nos mobiles et nous extorquer de l’argent. Alors, pour se protéger de ce type d’escroquerie, veillez toujours à ne pas trop en dire, en ne rentrant pas toutes vos données personnelles ou vos coordonnées bancaires dans votre téléphone portable !

 

Lisez aussi :

Comment Facebook obtient votre 06…

Protégez votre téléphone contre les cyber-attaques

Numéro surtaxé : le piège de la touche dièse

Mis à jour le | Publié le

Réagir à cet article




Bienvenue sur annuaire-inverse-france.com,
Ce site web utilise des cookies. Les cookies nous permettent de personnaliser et le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leur services.
En savoir plus