Annuaire || Actualités || Opérateurs et forfaits téléphoniques || Orange et SFR mentent-ils sur la 4G?
Actualités annuaire inversé

Orange et SFR mentent-ils sur la 4G?

|    Partager

En matière de dépôt de plainte contre les opérateurs mobiles, L’UFC Que Choisir n’en est pas à son coup d’essai. L’année dernière, L’Union fédérale des consommateurs avait déjà épinglé les entreprises sur leur manque de transparence concernant leur offre de forfaits « illimités ». Aujourd’hui, l’association a en ligne de mire Orange et SFR. Selon elle, les opérateurs feraient de la publicité mensongère sur les performances de leur réseau mobile 4G à Paris.

La 4G, nouveau cheval de bataille des opérateurs de téléphonie mobile

Impossible d'y échapper : les publicités pour la 4G sont partout ! Depuis la rentrée 2013, une guerre féroce a débuté entre les opérateurs. Mais qu’est ce que la 4G ? La dernière génération de téléphonie mobile, celle qui doit vous permettre, depuis votre smartphone, d'accéder à Internet en un temps record et avec la plus grande fluidité.

Pour mettre en place cette sorte de très haut débit mobile, les opérateurs on dû dans un premier temps installer des antennes dont le nombre et la puissance varient selon les opérateurs. Ensuite, les entreprises ont dû choisir leurs fréquences. Toutes n’ont pas les mêmes caractéristiques ni les mêmes coûts. En bref, vous aurez plus de chance de capter ce nouveau réseau dans une ville peuplée, à fort revenu (dont les personnes sont plus susceptibles d’acheter un mobile 4G) que dans une campagne profonde. A Paris notamment, Orange et SFR se targuent de posséder un réseau qui couvre 100 % de la capitale. C’est sur ce point que l’UFC Que Choisir a décidé de porter plainte.

La 4G : un décalage entre publicité et réalité ?

L’association de défense des consommateurs reproche donc aux deux opérateurs le décalage entre la carte de couverture de Paris qu'ils proposent sur leur site et l'accessibilité effective du réseau 4G. Pour établir cela, l’UFC Que Choisir a procédé à plus de 66.000 essais dans près de 80 % des rues parisiennes.

Au terme de ces tests, l’Union fédérale a découvert que la 4G d’Orange ne serait disponible que dans 79,3 % de la capitale et que SFR ne couvrirait que 75 % de Paris. Bien loin des 100 % revendiqués dans leurs publicités !

L’association sous-entend par ailleurs que cela pourrait concerner bien d’autres villes françaises. Le seul bon élève serait Bouygues Télécom, qui n’est pas visé par la plainte car "la cartographie de sa 4G est conforme à la réalité du terrain ». Reste à savoir quel opérateur va réellement gagner la guerre de la 4G en France !

Lisez aussi :

Avez-vous bien lu les petites clauses de votre forfait?

Donnez du peps à votre smartphone!

La révolution du téléphone portable dans les favelas

Mis à jour le | Publié le

Réagir à cet article