Annuaire || Actualités || Arnaques téléphoniques ou abus || Le « vishing » : une nouvelle arnaque téléphonique
Actualités annuaire inversé

Le « vishing » : une nouvelle arnaque téléphonique

|    Partager

En matière d’arnaque téléphonique, il y a aussi des modes. Il y a eu celle du phishing (« hameçonnage en Français) qui consistait via email (souvent truffé de fautes) à se faire passer pour un organisme ou un site de commerce afin de vous soutirer vos données confidentielles. Mais les personnes étant de plus en plus méfiantes face à ce genre d’arnaque, les escrocs ont dû inventer de nouveaux stratagèmes. Parmi eux, le « vishing » est désormais à la mode et fait des ravages au Royaume-Uni. Plus de 24 millions de livres sont d’ailleurs partis en fumée cette année outre-Manche.

En quoi consiste le « vishing » ?

En réalité, la technique du vishing s’inspire de celle du phishing. A l’autre bout du fil, un escroc se fait passer pour un employé de votre banque. Ce dernier vous signale que votre compte bancaire vient d’être piraté et vous demande vos coordonnées bancaires afin de vérifier toutes les informations.

Mais l’arnaque ne s’arrête pas là puisque les arnaqueurs demandent par la suite de transférer l’argent sur un autre compte afin de le mettre en sécurité. La totalité de votre argent se retrouve donc aux mains de personnes malveillantes sans que vous n’ayez eu le temps de vous en rendre compte. 

Via cette technique, plus de 30 millions d’euros ont été escroqués au Royaume-Uni. Une somme faramineuse qui a alerté les pouvoirs publics. Une campagne d’information a même été lancée par l’organisme en charge des fraudes sur les moyens de paiement. L’administration ayant jugé que cette arnaque avait pris des « proportions démesurées ».

Comment se prémunir du vishing ?

Les escrocs jouent sur la vulnérabilité des personnes en créant du stress et un sentiment d’urgence lié à la possibilité d’avoir été victime d’une fraude. Dans un premier temps, gardez votre calme afin de conserver votre libre arbitre. 

Dans un deuxième temps, vérifiez toujours le numéro qui s’affiche sur votre téléphone. En effet, il est peu probable que votre banque vous appelle avec un numéro qui ne serait le même que d’habitude. Si un message vous demander de rappeler un numéro, prenez le temps de vérifiez son origine sur l’Annuaire Inversé afin d’être sûr de ne pas être face à une escroquerie.

Enfin, si vous avez été victime de ce type de fraude ou si vous l'avez déjouée, il convient de prévenir votre établissement bancaire ainsi que les services de police.

 

Lisez aussi : 

Le guide des arnaques par téléphone

Ping Call : le numéro fantôme du portable

Fausse livraison ? Le pire des arnaques par téléphone...

Publié le

Réagir à cet article




ajaw08 Posté le
Encore une nouveauté de plus pour nous plumer, nous autres pauvres pigeons !
Elisa 91 Posté le
En ce moment on vous propose des voyances gratuites avec à la suite un complément pour 1 €. Le but est bien sur d'obtenir un N° de CB. On peut également les appeler à un N° fantôme (04 28 38 02 68) En fait ces propositions viennent des îles Canaries
Bienvenue sur annuaire-inverse-france.com,
Ce site web utilise des cookies. Les cookies nous permettent de personnaliser et le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leur services.
En savoir plus