Annuaire || Actualités || Arnaques téléphoniques ou abus || Insolite: l’histoire de l’homme qui avala son téléphone
Actualités annuaire inversé

Insolite: l’histoire de l’homme qui avala son téléphone

|    Partager

Les prisonniers ont l’imagination débordante lorsqu’il s’agit de cacher des objets interdits en prison. Généralement, ils trouvent leur cachette dans des orifices pour le moins incongrus. Mais un prisonnier irlandais vient d’innover en avalant le téléphone Long CZ mobile. Réputé être le téléphone le plus petit du monde, il fait toutefois 68 millimètres de longueur, 23 de large et 11 d’épaisseur. Un sacré morceau qui a donné du fil à retordre aux médecins de l’hôpital Adelaide and Meath de Dublin.

Un étrange « repas »

On ignore par quel miracle cet Irlandais de 29 ans a réussi à avaler son téléphone, mais on peut imaginer comment il comptait le récupérer… Quoiqu’il en soit, deux heures après avalé ce « repas » pour le moins original, le prisonnier a été pris de vomissements. Après quatre heures de souffrances, il a été conduit à l’hôpital.

Quelle ne fut pas la surprise pour les médecins de découvrir suite à une radiographie la présence d’un téléphone dans son estomac. Ils avaient déjà vu de la drogue, des stylos, des batteries, mais un portable, jamais ! Avant de décider d’opérer le patient, ils ont d’abord attendu de savoir si le téléphone serait évacué naturellement. Au bout du huit heures d’attente, ils se sont rendus à l’évidence : le portable n’avait pas bougé d’un iota. 

Une histoire loufoque qui a fait avancer la science

Les chirurgiens ont d’abord tenté d’extraire le téléphone grâce à une endoscopie. Il s’agit d’une opération sous anesthésie générale qui est destinée à faire remonter les corps étrangers par l’oesophage. Mais les médecins se sont rendus compte que ce passage était dangereux et risquait fort d’endommager l’oesophage du patient.

Dans leur compte rendu de l’opération, les médecins notent que leurs outils actuels sont limités pour ce type de problème et préconisent « l’amélioration des endoscopes ou l’ajout d’outils supplémentaires de retrait d’objets afin d’assurer un alignement adéquat pour le retrait sans endommager l’œsophage ». Ainsi, si ces améliorations sont réalisées, la science aura progressé grâce à l’acte complètement fou d’un homme. 

Toujours est-il qu’après quelques heures d’opération, les chirurgiens ont donc décidés d’ouvrir le ventre du détenu. Aujourd’hui, le téléphone a retrouvé la liberté et le jeune irlandais sa cellule. Ce dernier est cependant placé sous suivi psychiatrique pour éviter qu’il ne reproduise cet acte malencontreux. La bêtise humaine mettra sans doute plus de temps à guérir…

 

Lisez aussi :

Insolite : il reçoit une facture de 77 686 euros !

Insolite : elle téléphone 56 heures à un numéro surtaxé ! 

ResearchKit : la plateforme qui boulverse le monde médical

Publié le

Réagir à cet article