Annuaire || Actualités || Applications mobiles || Gossip, l’application à scandale
Actualités annuaire inversé

Gossip, l’application à scandale

|    Partager

Dans la vie, il y a ceux qui ont toujours les oreilles trainent à l’affut du moindre ragot et il y a les autres. Alors quand sort une application mobile spécialisée dans la propagation des vraies/fausses rumeurs, le monde a de quoi se diviser. Voici pourquoi « Gossip » fait autant parler d’elle.

Comment fonctionne l’application « Gossip » ?

Avec son loup arborant un demi-masque de velours ou de satin, l’icône de Gossip suffit à expliquer son fonctionnement. En effet, cette application mobile, disponible sur les smartphones Android et les iPhone, propose à ses utilisateurs de poster anonymement une rumeur sur un membre de leur famille, un ami, un collègue ou une vague connaissance. Ce vrai ou faux ragot prend la forme d’une photo, d’une vidéo ou d’un texte ne pouvant excéder 140 caractères.

Une fois publié sur l’application, la rumeur se propage et les autres utilisateurs n’ont que 10 secondes pour lire le message avant que celui-ci ne s’autodétruise, comme le sont les messages sur Snapchat, par exemple.

Pourquoi l’application fait-elle autant polémique ?

A sa sortie, « Gossip » a suscité une véritable polémique et s’est même attirée les foudres des syndicats lycéens. Accusant l’application de favoriser le harcèlement et la diffamation, les syndicats ont indiqué craindre le pire dans les établissement scolaires.

Le ministère de l’Education nationale a aussi fait part de sa défiance en précisant que « Gossip » pouvait affecter le climat serein des lycées et collèges. Le ministère a également appelé à une extrême vigilance sur la teneur des messages qui seraient émis par les élèves à destination de leur professeur ou de leur camarade.

Affecté par cet émoi collectif, l’application a été suspendue quelques jours afin de mettre en place un système de modération plus élaboré.

Aujourd’hui, « Gossip » est de nouveau en ligne. Le changement avec sa première version ? Au lancement de l’application, un message indique « À consommer avec modération. Interdit aux moins de 16 ans ». Une mesure encore jugée insuffisante aux yeux des syndicats.

Il est vrai qu’on image mal les adolescents être freinés par ce simple texte d’alerte. Le problème vient peut-être bel et bien du fonctionnement même de l’application qui fait du ragot un nouvel objet à la mode au grand damne de notre vie privée !

 

Lisez aussi :

Ignore no More : l'application qui oblige votre ado à vous rappeler 

À quelle âge peut-on avoir un mobile ?

Snapchat : plus de 4 millions de comptes piratés

Publié le

Réagir à cet article




Bienvenue sur annuaire-inverse-france.com,
Ce site web utilise des cookies. Les cookies nous permettent de personnaliser et le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leur services.
En savoir plus