Annuaire || Actualités || Applications mobiles || Facebook mort en 2017?
Actualités annuaire inversé

Facebook mort en 2017?

|    Partager

Le 4 février 2014, Facebook a célébré ses 10 ans. En une décennie, ce trombinoscope pour l’Université d’Harvard s’est hissé au rang de premier réseau social mondial avec 1,2 milliard d’utilisateurs actifs chaque mois. De l’Inde à l’Australie en passant par l’Argentine, le Brésil et le Maroc… Chaque jour, ce sont plus de 4,5 milliards de « like » qui sont cliqués sur le roi des réseaux sociaux. Avec tous ces chiffres, il est difficile d’imaginer que Facebook soit délogeable de sa deuxième place des sites les plus visités de la planète, derrière Google et devant Youtube. Et pourtant, c’est bien de la mort de cet annuaire universel social dont parlent deux chercheurs de l’Université de Princeton.

Mort annoncée de Facebook : ce que révèle l’étude

L’incroyable destinée du réseau social s’arrêterait en 2017. Pour les deux doctorants, Facebook va perdre 80 % de ses utilisateurs en à peine trois ans. Pour construire leur analyse, ils ont comparé le réseau social à une sorte de maladie infectieuse, qui se propage rapidement avant de mourir, comme ce fut le cas pour My Space il y a 10 ans. Mais leur étude s’appuye également sur quelques chiffres. La star du Web perdrait de plus en plus de popularité envers les jeunes (- 25,3 %) qui lui préfèreraient Twitter ou Snapchat, et serait de moins en moins recherchée sur Google.

Evidemment, Facebook n’a pas manqué de réagir à cette étude avec une pointe d’humour. Reproduisant l’analyse des chercheurs, le réseau social a, en effet, indiqué que la prestigieuse université américaine devrait perdre tous ses étudiants en 2021.

Pourquoi Facebook ne peut pas mourir ?

Attention à ne pas enterrer l’entreprise de Marck Zuckerberg trop vite ! Alors que certains prédisent sa fin, il ne faut pas oublier que Facebook continue son ascension. Certes les jeunes le désertent, mais l’inscription des plus de 55 ans (+ 80,4 %) compense largement cette désaffection. Quant au fait que Facebook soit moins recherché sur Google, cela s’expliquerait par la large augmentation des connections directes sur les téléphones via son application.  

Mieux encore, Facebook permet de retrouver facilement une personne que l’on vient tout juste de rencontrer. Autrefois on notait son numéro de téléphone, aujourd’hui on la contacte via Facebook, que ce soit sur son ordinateur ou son smartphone ! Mieux qu’un réseau social, le site Internet est devenu l’annuaire numéro 1 dans le monde et ce n’est pas prêt de changer !

 

Lisez aussi :

Comment Facebook obtient votre 06…

Facebook, super espion? Protégez vos données!

Quand Facebook like ses amis opérateurs…

Publié le

Réagir à cet article




Bienvenue sur annuaire-inverse-france.com,
Ce site web utilise des cookies. Les cookies nous permettent de personnaliser et le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leur services.
En savoir plus