Annuaire || Annuaire métiers || BTP & Construction || Travaux publics (entreprises)

L'annuaire inversé des entreprises de travaux publiques

5.293 travaux publics (entreprises) en France dans l'annuaire

Annuaire inversé : travaux publics (entreprises)

Annuaire inversé : Travaux publics (entreprises)

Du Grand Paris aux grands chantiers des leaders du secteur des travaux publics qui sont français : Bouygues et Vinci, l’éventail des métiers est large et prometteur. La France assure… du bel ouvrage!

© Annuaire Inversé France
© Albert Giordan

Communication, eau, déchets, énergie… les entreprises de travaux publics construisent, posent, entretiennent et rénovent les réseaux d’infrastructures. Deux entreprises françaises sont à la tête du secteur mondial…

Plus de 8.500 entreprises et près de 260.000 salariés participent aux 40 milliards de chiffre d’affaires du secteur en France. Les entreprises de travaux publics assurent la communication en construisant des routes, des ponts, des tunnels, des pistes cyclables, des réseaux de fibres optiques dans lesquels on ne peut manquer de remarquer l’un des plus grands opérateurs de téléphonie française et de construction : Bouygues Telecom.

Ces entreprises gèrent également les réseaux d’eau potable, les stations d’épuration, les usines d’incinération, les centrales nucléaires, les stades et lieux d’évènements culturels ou de loisirs…

Les plus gros chantiers du pays sont entre leurs mains. Sur l’annuaire inversé, retrouvez en quelques clics toutes les coordonnées des entreprises de travaux publics proches de chez vous. Si le métier vous intéresse, la Fédération Nationale des Travaux Publics, ou FNTP, a mis en ligne un jeu. Peut-être une bonne occasion de susciter des vocations. En attendant, l’annuaire inversé vous présente le secteur en quelques lignes…

Les métiers des entreprises de travaux publics

Les travaux publics engendrent de nombreux types de métiers variés et adaptés aux nouvelles technologies et préoccupations environnementales. Ces métiers permettent d’ouvrir les voies de communication, d’améliorer les cadres de vie, de produire ou d’acheminer de l’énergie… Le secteur recrute de plus en plus de jeunes diplômés ou non dans le personnel d’exécution ou d’encadrement.

- Pour l’exécution : le secteur embauche des constructeurs de routes, des constructeurs en voirie et réseaux divers, des canalisateurs, des constructeurs en ouvrages d’art, des constructeurs d’engins de Travaux Publics, des constructeurs de réseaux électriques et d’éclairage public, des charpentiers métalliques, des mécaniciens d’engins, des géomètres-topographes et des techniciens de laboratoire.

- Pour l’encadrement : ce sont essentiellement des chefs d’équipe, des chefs de chantier, des conducteurs de travaux, et des directeurs ou ingénieurs de travaux.

Une plaquette disponible sur Internet et mise en place par la région Picarde décrit la mission de chacune de ces professions afin de donner un aperçu plus en détail. Dans tous les cas, le métier est souvent un travail d’équipe autour d’un projet utile pour toute la collectivité. Nomade ou sédentaire, les employés peuvent travailler en France ou à l’international s’ils le désirent. Et surtout, c’est une profession non délocalisable ! À l’heure où la crise provoque des vagues incessantes de délocalisations, il est bon de sentir un secteur réellement protégé.

Les mastodontes des entreprises de travaux publics

Qui sont ces empires construits en béton ? Même si le secteur n’échappe pas totalement à la crise, il est relativement clément pour les entreprises françaises qui ont acquis une réputation mondiale et figurent dans les premiers rangs internationaux.

Les numéros 1 et 2 du classement mondial du BTP sont français. Il s’agit de l’incontournable groupe Vinci et de ses près de 35 milliards de chiffre d’affaires et du groupe Bouygues qui s’appuie aussi pour son succès sur ses filiales de construction, d’immobilier et de communication avec une présence notamment dans les télécoms et les médias (TF1).

Tout de suite derrière les entreprises hexagonales, les enseignes de nationalité chinoise en plein essor et le groupe allemand Hochtief très actif sur le marché. À l’heure où l’on parle de plus en plus de grands chantiers à l’image du Grand Paris, on se rassure sur l’avenir d’un secteur toujours en mouvement…