Annuaire || Annuaire métiers || BTP & Construction || Menuiserie (entreprises)

L'annuaire inversé des entreprises de menuiserie

14.504 menuiserie (entreprises) en France dans l'annuaire

Annuaire inversé : menuiserie (entreprises)

Annuaire inversé : Menuiserie (entreprises)

Pour meubler plus que les conversations, la menuiserie ou l’art d’assembler des pièces en bois! Afin de créer des meubles ou d’agencer votre cuisine, le menuisier intègre de nouvelles matières comme l’aluminium.

© Annuaire Inversé France
© Albert Giordan

Art ou métier selon les réalisations, les menuiseries s’appuient sur des techniques anciennes et modernes pour construire des meubles de taille relativement modeste par comparaison avec les ouvrages de charpente plus conséquents.

Que l’on soit amateur du neuf, du design ou du meuble ancien, la menuiserie est l’apanage des artisans ou des artistes mais aussi celui des petits bricoleurs astucieux. Une fenêtre qui ferme mal, une porte qui a besoin de rabotage, une étagère sur mesure pour épouser parfaitement les murs d’une pièce…

La menuiserie a de l’avenir. Surtout dans un monde de consommation car, à force, il faut bien trouver aussi les meubles pour ranger tous les articles accumulés. Si certains font confiance à leur talent propre ou à celui de petits artisans, d’autres se rabattent plus volontiers sur de grandes enseignes à l’image de Lapeyre ou de Leroy Merlin.

Si vous cherchez une enseigne de menuiserie en particulier ou l’adresse et le numéro de téléphone d’un menuisier près de chez vous, l’annuaire inversé a justement été construit pour vous dans ce but ! Corps de métier, les entreprises de menuiseries sont parfois membres d’un syndicat, comme la Fédération Française du Bâtiment, ou FFB, par exemple. Regard sur des entreprises qui vont rêver les futurs Pinocchio qui sommeillent dans chaque morceau de bois.

Au cœur de la profession de menuisier, un matériau noble : le bois !

Bois sur quartier ou sur dosse, chambranle, enfourchement, épaulement, avivé, battée, grume, listel, redent… langage ésotérique pour les non professionnels mais vocabulaire quotidien pour les entreprises de menuiserie. La menuiserie se distingue de la charpente dès le 14e siècle avec un arrêt royal qui en impose alors la différenciation. La menuiserie ne touche plus qu’aux seules constructions de meubles de taille modeste. Au cœur de la profession, un matériau noble : le bois !

L’assemblage de pièces de bois selon différents schémas est le secret de fabrication des meubles. Mais l’évolution des techniques et des connaissances des menuiseries a conduit la profession à prendre en compte d’autres matériaux désormais indispensables tels que l’aluminium ou le PVC. Exigences thermiques, acoustiques, sismiques, environnementales… sont également de la partie. La menuiserie semble bien ancrée dans son siècle.

La menuiserie, à proprement parler, fait partie naturellement des missions principales des professionnels du bois, mais s’ajoute à cette compétence, celle de l’agencement de cuisines et de placards, la pose de matériaux isolants mais aussi la petite serrurerie. Il se cache ainsi plein de nouveaux éléments dans les bois…

Menuiserie : bâtir une bonne relation de confiance

De plus en plus de fiches pratiques existent sur Internet pour aider les apprentis-menuisiers à poser eux-mêmes un lambris, un parquet ou une étagère ou à connaitre les méthodes de coloration du bois (teintures, lasures…). Mais si les meubles continuent à vous tomber dessus ou empoisonnent régulièrement non seulement les termites mais aussi vos invités peut-être est-il temps de s’adresser à un professionnel.

Dans certains cas, rien ne remplace efficacement la construction sur mesure réalisée en atelier et directement posée par un professionnel sur le chantier. Quelques conseils sont néanmoins à suivre. Ne pas hésiter à comparer les prix entre les prestataires, bien sûr. Bien regarder aussi les matériaux proposés et fixer précisément les dates de commencement des travaux pour ne pas supporter le remplacement de fenêtres en plein hiver par exemple !

Avec le menuisier, il faut aussi une bonne dose de confiance. Certains petits artisans sont tout aussi compétents que les grandes enseignes et parfois plus ingénieux. Pour bâtir une bonne relation de confiance, il est important de fixer un prix maximum mais aussi de jeter un œil parfois sur le capital de l’entreprise en vérifiant bien qu’elle a réglé ses facture d’assurance. Ce serait dommage qu’une société en position délicate ne parte avec votre argent. Vous vous retrouveriez toujours avec un placard sans portes et un compte en banque amoindri !