Annuaire || Annuaire métiers || Administration || HLM (offices et gestion)

L'annuaire inversé des HLM (offices et gestion)

2.791 hlm (offices et gestion) en France dans l'annuaire

Annuaire inversé : hlm (offices et gestion)

Annuaire inversé : HLM (offices et gestion)

Dans mon HLM… La chanson est connue, mais vu les conditions de plus en plus difficiles pour obtenir un logement, surtout dans la capitale, les demandes d’attribution de HLM se multiplient et les organismes de gestion croulent sous les demandes.

© Annuaire Inversé France
© Albert Giordan

L’Habitation à Loyer Modéré, plus connue sous le nom d’HLM, est un logement qui dépend d’organismes publics ou privés. L’annuaire inversé vous présente ces lieux de vie urbains tantôt agréables, tantôt hideux et déprimants…

« …dans mon HLM », la chanson du chanteur Renaud raisonne encore dans la tête de beaucoup de gens qui ont vu fleurir les HLM depuis leur création dans les années 1950. Pour certains, les HLM sont synonymes de « crimes architecturaux ». Construits pour accueillir de nombreuses familles aux faibles revenus, la vocation des HLM part pourtant d’un bon sentiment. Mais la multiplication des tours hideuses, le manque d’entretien de certaines parties communes… ont fini par faire de ces lieux des endroits parfois infréquentables.

Est-ce une raison pour autant pour ralentir la construction des logements à loyers modérés comme c’est le cas depuis quelques années ? Non, bien entendu, et les pouvoirs publics doivent par tous les moyens poursuivre leurs efforts pour agrandir le parc de logements disponibles, notamment avec le concours des Offices Publics de l’Habitat (OPH) – jadis OPAC. Petit brief sur la situation des HLM en France.

Les HLM : toit, toit, mon toit. Toit, toit, mon tout mon toit

Si les loyers sont modérés dans les HLM, le marché que cela représente attise de nombreuses convoitises. Rien d’étonnant alors de voir éclater les scandales comme ce fut le cas en 1994 avec l’affaire des HLM de Paris dans laquelle politiciens et hommes d’affaire peu scrupuleux avaient été mouillés dans l’attribution coupable de marchés publics contre des pots-de-vin.

Pour les familles modestes, les HLM sont des logements particulièrement importants. Une possibilité de se loger malgré le caractère parfois exorbitant des prix dans les grandes villes à l’image de Paris, de Lyon ou encore de Bordeaux.

Pour remplir cette mission, les OPH interviennent notamment pour construire et gérer les logements locatifs. Ils participent régulièrement aux débats nationaux sur les HLM pour trouver des solutions avec l’État. Pour faire une demande d’HLM, le dossier doit être transmis à un bailleur social (OPH), à une mairie ou un collecteur du 1% logement.

HLM : les loyers sont modérés, pas les efforts !

La constitution d’un dossier pour obtenir un logement HLM n’est pas un processus de tout repos. Après avoir rempli un formulaire, le candidat doit le déposer, sans frais, auprès des services mentionnés ci-dessus. Le demandeur obtient alors un numéro d’enregistrement et une attestation qui lui permettront plus tard de s’inscrire définitivement auprès d’un organisme HLM où le candidat souhaite résider, auprès de la préfecture ou de la mairie, ou auprès d’un service social, voire de son employeur.

Le temps d’attente peut démarrer ! C’est la commission d’attribution de logements HLM qui est en charge de trancher. Certaines personnes sont prioritaires : les handicapés ou les familles qui ont à charge un handicapé, les personnes en situation d’urgence (situation d’expulsion, violence conjugale…) et les personnes logées temporairement dans un établissement de transition.

Quand le demandeur reçoit enfin une décision, il dispose d’un délai maximum de 10 jours pour accepter ou refuser l’offre de logement. Cela vaut naturellement si la décision est favorable. Dans le cas contraire, le candidat peut toujours saisir une commission de médiation pour revendiquer son droit au logement.

Bon à savoir et à loger dans un coin de sa tête : les demandes de logement qui n’ont pas encore été tranchées doivent être renouvelées tous les ans sous peine de radiation !