Annuaire || Annuaire métiers || BTP & Construction || Entreprises de maconnerie

L'annuaire inversé des entreprises de maçonnerie

13.227 entreprises de maconnerie en France dans l'annuaire

Annuaire inversé : entreprises de maconnerie

Annuaire inversé : Entreprises de maconnerie

La maçonnerie, une relation en béton ! Que ce soit pour réaliser les fondations d’une habitation ou pour intervenir au niveau des finitions, la profession de maçon reste constructive.

© Annuaire Inversé France
© Albert Giordan

Expertes dans la construction, les entreprises de maçonnerie réalisent les fondations, les murs, les escaliers… mais aussi l’habillage d’un bâtiment. Pour ce faire, les maçons associent les matériaux et les lient irréversiblement.

Que sauriez-vous faire avec de la brique, des pierres, du torchis, de la terre, du bois, des métaux, du béton… ? Si vous pouvez répondre à cette question, alors il se pourrait que vous soyez maçon ou que vous en ayez du moins la fibre.

Artisan ou maçon en herbe, nombreuses sont les constructions qui nécessitent une approche experte. Habitations, monuments, cheminées, terrasses… les maçons interviennent en assemblant durablement les matériaux à partir de leurs précieuses connaissances techniques.

À moins que vous ne connaissiez un maçon dans votre entourage, peut-être trouverez-vous l’adresse d’une entreprise de maçonnerie ou le numéro de téléphone d’un maçon sur l’annuaire inversé ; le spécialiste dans la construction de bases de données. Profession millénaire, la maçonnerie évolue avec son époque. Au point où l’on parle de plus en plus aujourd’hui de maçonnerie écolo ! Regard sur la profession.

Les entreprises de maçonnerie, ou la sculpture du quotidien

La maçonnerie, ce sont les fondations donc, mais aussi les finitions ! Enduits, carrelages… font aussi partie des missions traditionnelles des maçons qui, outre leur aspect esthétique, sont parfois essentiels pour isoler efficacement une construction des intempéries. Peut-être avez-vous déjà entendu parler de limousinerie pour définir la maçonnerie traditionnelle.

À l’origine, des professionnels du Limousin parcouraient les grandes villes dès le XVIIe siècle pour façonner la pierre. Le terme ne désigne aujourd’hui que l’agencement des pierres dans le mur ; une activité minoritaire dans le métier de la maçonnerie. Toute maçonnerie doit reposer sur une fondation stable d’où l’utilisation de béton armé et de pierres de fondations. Sur certains sols instables, les maçons font parfois appel à des ingénieurs en résistance de matériaux avant d’intervenir. Pour sculpter le quotidien des hommes, les maçons s’appuient sur 3 éléments majeurs :

- Les matériaux : minéraux (pierre, béton, brique…), organiques (terre, pisé…) ou végétaux (paille, tourbe…).

- Les mortiers : constitués de chaux, de sable (ou de terre) et d’eau.

- Les liants : ce sont essentiellement la chaux, le ciment et le plâtre qui permettent justement de réaliser les mortiers.

Les mille visages de la maçonnerie

Ouvriers maçons, métreur, chef d’équipe ou de chantier, ouvrier coffreur, artisan, agent de méthode, consultant conseil… La maçonnerie est un corps de métier qui regroupe de nombreuses spécialisations professionnelles. Rien de plus normal pour une profession qui intervient dans des secteurs d’activité extrêmement variés (restauration des monuments historiques, bâtiments collectifs et individuels, bâtiments industriels ou agricoles, génie civil…).

Souvent en petites équipes dans les structures artisanales, les maçons sont regroupés en équipe dans les entreprises du BTP ou du bâtiment. La profession de maçonnerie s’adapte aux nouvelles technologies et préoccupations contemporaines environnementales. De grandes inventions dans le métier ont allégé la pénibilité des tâches à l’image des grues et nacelles. Le matériel de sécurité a réduit aussi considérablement les accidents de travail. Surtout sur les chantiers. Outils et vêtements plus adaptés contribuent aussi à une exécution plus aisée des tâches. Une chose est sûre, mieux valait participer à la construction de la pyramide du Louvre qu’à celle de Louxor !