Annuaire || Annuaire métiers || Administration || écoles maternelles publiques

L'annuaire inversé des écoles maternelles publiques

0 écoles maternelles publiques en France dans l'annuaire

Annuaire inversé : écoles maternelles publiques

Annuaire inversé : écoles maternelles publiques

A l’école maternelle, gratuite si publique, la maîtresse, encore aux petits soins, aide à la première socialisation des enfants de 3 à 6 ans.

© Annuaire Inversé France
© Albert Giordan

Conçue pour les enfants de 2 à 6 ans, l’école maternelle publique ou privée est un passage important dans le système éducatif français. C’est le 1er grand moment de socialisation pour les tous petits à côté du jardin d’enfants.

En France, l’instruction est obligatoire pour les enfants à partir de leur 6e année. Mais en attendant l’âge fatidique, les parents peuvent recourir à l’école maternelle pour donner à leurs enfants une première expérience enrichissante de socialisation.

Espace d’éveil et de rencontres, l’école maternelle est gratuite et accueille près de 15% des enfants de 2 ans et la quasi-totalité de ceux entre 3 et 6 ans. Sur le territoire national, l’école maternelle publique est largement majoritaire puisqu’elle compte plus de 16.000 établissements contre un peu plus d’une centaine pour les écoles maternelles privées.

Si vous recherchez une école près de chez vous, l’annuaire inversé vous donne l’adresse ou le numéro de téléphone des écoles maternelles publiques ou privées. Parents, n’hésitez pas à jeter un œil au guide édité par le gouvernement en ligne pour vous faire une idée de ce qui attend vos enfants dans les écoles maternelles publiques. Visite virtuelle au pays des tous petits…

L’école maternelle publique, la première école de la vie

Pour beaucoup d’enfants, l’école maternelle est le premier lieu d’éducation hors de la famille. L’enfant va apprendre à gérer la vie en groupe, loin de son environnement protecteur habituel. Il va rencontrer de nouveaux adultes et développer ses premiers instruments de communication sociale. Apprentissage du langage et initiation à l’écriture et au calcul. La scolarisation passe ainsi par des étapes moins douloureuses car elle mélange encore le caractère éducatif au côté ludique.

Maître mot des écoles maternelles : l’éveil de l’enfant, ou l’apprentissage progressif de la vie à partir des 5 sens traditionnels. L’enfant s’approprie le langage et se considère comme une entité distincte des autres. Il devient véritablement un élève. Les pratiques physiques autonomes ou guidées lui permettent de se mouvoir mais aussi de s’exprimer avec son corps.

Pour désigner l’école maternelle, on parle aussi parfois d’école primaire. Mais l’école maternelle ne concerne en réalité que les petites classes, tandis que l’école primaire regroupe les classes maternelles et élémentaires (du CP au CM2).

Une place dans une école maternelle : un jeu d’enfant ?

Avant de scolariser votre enfant dans une école maternelle publique ou privée, vous devez vous adresser à la mairie de votre commune ou arrondissement qui vous désignera l’école maternelle qui correspond à votre secteur. Ensuite, c’est le directeur de l’école maternelle qui procédera à l’admission après réception du certificat d’inscription.

Pour placer votre enfant dans d’autres écoles maternelles que celles correspondant à votre zone géographique, vous devez obtenir une dérogation de la mairie. En cas de difficultés d’inscription, tournez-vous directement vers la direction des services départementaux de l’Éducation Nationale dont vous trouverez les coordonnées naturellement sur l’annuaire inversé.

Dans tous les cas, attention au calendrier ! L’inscription de votre enfant doit être effectuée au plus tard au mois de juin précédent la rentrée scolaire, voire plus tôt dans certaines communes. Si l’enfant reste toute sa scolarité dans l’école maternelle, l’inscription n’a pas à être renouvelée. Pour l’inscription d’ailleurs, n’oubliez pas avant de vous rendre à la mairie :

- Le livret de famille, une carte d’identité ou une copie d’acte de naissance.

- Un justificatif de domicile.

- Le carnet de vaccinations obligatoires de l’enfant.