L'annuaire inversé des crèches

3.638 crèches en France dans l'annuaire

Annuaire inversé : crèches

Annuaire inversé : Crèches

Quel parent n'a pas rêvé d'avoir une place en crèche pour son enfant ? Les petits y vivent en communauté et les premiers liens d'amitié se créent...

© Annuaire Inversé France
© Albert Giordan

Non, il ne s’agit pas ici des mangeoires remplies de foin pour les animaux dans une étable, mais des lieux d’accueil collectif dédiés aux enfants de plus de 3 mois en attendant leur future scolarisation. On se les arrache!

Les parents ne s’y trompent pas. La crèche représente au moins un quadruple enjeu. Un enjeu professionnel qui permet à chacun de poursuivre son activité professionnelle ou de ne pas perdre pied dans le monde du travail. Un enjeu éducatif pour que l’enfant côtoie dès son plus jeune âge le monde extérieur. Un enjeu affectif car la crèche constitue un moment de pause salutaire et permet aux couples de retrouver si ce n’est un peu de liberté, au moins un peu d’intimité. Enfin, financièrement, la crèche revient moins chère qu’une nounou à moins que l’on ait la chance d’avoir des grands-parents particulièrement disponibles ! Sur l’annuaire inversé, retrouvez l’adresse des crèches près de chez vous. Jetez aussi un œil au site officiel de l’administration publique pour connaître les démarches à effectuer. Où votre enfant crèchera-t-il demain ? C’est l’objet de cet article.

Les différents types de crèches

Il n’y a pas de modèle unique de crèche. Pour votre/vos enfant(s), tout dépendra des places que vous trouverez et du programme éducatif proposé. Dans les crèches subventionnées par l’État, le mot d’ordre est de donner la priorité à l’accueil des enfants les plus pauvres en réservant d’office 10% des places disponibles. Collectives – sauf dans le cas des crèches parentales constituées de parents comme leur nom l’indique mais aussi de professionnels de la petite enfance et des crèches familiales – les lieux de garde d’enfants peuvent être : des crèches municipales ; des crèches associatives ; des crèches privées ; des crèches d’entreprise ou des crèches atypiques à l’image des crèches en forêts ou des bio crèches très en vogue à l’heure où le concept de développement durable s’invite dans toutes les sphères sociales et professionnelles de nos sociétés modernes.

Certaines crèches peuvent proposer des services d’accueil ponctuel, comme les halte-garderies. Enfin, le système de la micro-crèche associative, communale ou d’entreprise avec son nombre très limité de places pour les enfants des salariés de ces structures. Il n’y a pas de modèle meilleur qu’un autre. Et surtout, les parents n’ont pas toujours le choix. Dans tous les cas, les places sont si convoitées qu’il est bon de s’y prendre très tôt. Avant même la naissance de l’enfant ! Il n’y a que Jésus finalement qui est né directement dans une crèche. Certains parents sont décidemment privilégiés !

Les crèches, un univers complexe

En France, même si le nombre tend à augmenter chaque année, il n’y a environ que 12 places pour 100 enfants de moins de 3 mois. Et encore, ce n’est qu’une moyenne nationale ! Dans des départements comme celui du Morbihan, de la Manche ou du Nord de la France, les chiffres sont bien plus alarmants. Voilà, vous comprenez en quelques mots le type de bataille qui vous attend si vous êtes parents. D’où l’intérêt de s’y prendre le plus tôt possible.

Ce phénomène a conduit à l’explosion des crèches multi-accueil privilégiant la prise en charge ponctuelle à celle régulière des traditionnelles crèches mono-accueil. Tout juste derrière les familles défavorisées, ce sont les parents qui travaillent à temps plein qui sont prioritaires. Amis intermittents et intérimaires, bon courage ! Heureusement, dans tous les cas, le prix des crèches varie en fonction des revenus des ménages.

Ouvrant de 7h à 19h, les crèches s’adaptent aux horaires des salariés et proposent des systèmes de soins rassurants pour les tous petits. Au pire, pour vos enfants un peu plus grands, il vous restera toujours les salles de jeux pour enfants des grands magasins pour vous reposer. Pour souffler, il faut parfois se contenter de ce que l’on trouve.