Annuaire || Annuaire métiers || Automobile || Contrôle technique de véhicules

L'annuaire inversé du contrôle technique de véhicules

4.862 contrôle technique de véhicules en France dans l'annuaire

Annuaire inversé : contrôle technique de véhicules

Annuaire inversé : Contrôle technique de véhicules

Êtes-vous à jour pour le contrôle technique de véhicules ? Pas de panique ! L'annuaire inversé dresse la liste des entreprises de contrôle technique.

© Annuaire Inversé France
© Albert Giordan

Inutile de rouler des mécaniques tant que vous n’avez pas effectué le contrôle technique de véhicules obligatoire depuis 1991. Une mesure gouvernementale visant à limiter les accidents dus à la vétusté du matériel automobile.

Le contrôle technique des véhicules existe depuis un décret et un arrêté de 1991. Sur son site, le Ministère de l’Intérieur redonne la définition du contrôle technique pour rendre les informations accessibles à tous. Le contrôle technique doit être effectué impérativement dans les 6 mois qui précèdent la 4e année de mise en circulation d’un véhicule. Vous ne vous souvenez plus de la date ? Pas de soucis, elle figure en haut à droite de votre carte grise. Par la suite, ce contrôle doit être renouvelé tous les 2 ans. Pour inciter les conducteurs, le gouvernement prévoit une amende de 135 euros et le retrait éventuel de la carte grise. Pour vous épargnez de tels frais, l’annuaire inversé vous renseigne sur le contrôle technique de véhicules et vous propose également les adresses et les numéros de téléphones des entreprises de contrôle technique proches de chez vous. Le contrôle technique en France, une affaire qui roule…

Le contrôle technique de véhicules, un gage de sécurité

Tous les véhicules particuliers et utilitaires ainsi que les camping-cars - dont le poids est inférieur ou égal à 3,5 tonnes - sont soumis au contrôle technique périodique. Ces contrôles doivent être effectués par des organismes agrées par l’État. Une garantie de contrôles objectifs et indépendants dans un domaine où la sécurité est le maître mot. 53 points de sécurité sont à contrôler. La personne chargée du contrôle remet d’ailleurs un document à l’utilisateur du véhicule lui indiquant la prochaine date de contrôle technique. Une vignette est alors apposée sur la partie inférieure droite du pare-brise, témoin visuel du contrôle effectif auprès des autorités.

Si certaines réparations sont immédiatement obligatoires lors du contrôle (système de freinage, suspension et essieux, équipements de sécurité), d’autres peuvent faire l’objet d’une réparation dans un délai maximum de deux mois. On parle alors de contre-visite.

Dans tous les cas, il convient de ne pas oublier sa carte grise le jour du contrôle technique ; autre élément obligatoire. Quel que soit le moment de l’année, il est important de bien observer son véhicule pour limiter les frais au moment du contrôle technique et anticiper les problèmes en prenant soin de sa voiture (pression des pneus pour ralentir l’usure, vérification du niveau du liquide de frein…). Anticiper, c’est économiser !

Le contrôle technique, le seul P.V. inévitable

Suite au contrôle technique, les usagers du véhicule se voient remettre automatiquement un procès-verbal qui indique le bon état du véhicule ou la nécessité de procéder à des réparations. Le fameux délai de 2 mois qui, s’il n’est pas respecté, peut conduire à l’obligation de refaire un contrôle technique complet.

Prévu par la loi, le contrôle technique obligatoire n’est pas le seul du genre. Si vous partez en vacances, la sécurité de vos proches est un critère suffisamment fort pour que vous décidiez, surtout en cas de doutes, de procéder à un contrôle technique volontaire. Ce contrôle ne remplace pas le contrôle technique obligatoire qui sera effectif en temps et en heure, mais la vie de ceux que vous aimez, et la vôtre, n’est pas seulement une histoire de règlement administratif.