Annuaire || Annuaire métiers || Commerce de détail || Bijouterie, joaillerie (détail)

L'annuaire inversé de la bijouterie-joaillerie

5.238 bijouterie, joaillerie (détail) en France dans l'annuaire

Annuaire inversé : bijouterie, joaillerie (détail)

Annuaire inversé : Bijouterie, joaillerie (détail)

Bijouterie-joaillerie, un métier en or. Mais pas seulement… Sertissage, polissage, avec précision et créativité, pour briller avec style.

© Annuaire Inversé France
© Albert Giordan

Bonne nouvelle. La bijouterie-joaillerie française s’exporte très bien à l’étranger. Surtout en Suisse, au Royaume-Uni, au Japon et aux États-Unis. Un secteur prestigieux qui occupe pas moins de 12.000 personnes en France.

Les bijouteries-joailleries fleurissent sur le web. Derrière leurs vitrines physiques ou virtuelles, les boutiques exposent les précieux métaux qui finiront peut-être demain dans votre boîte à bijoux. N’en déplaise à Peter Jackson, les véritables Seigneurs de l’anneau, ce sont elles ! En France, Paris et Lyon sont les deux grands pôles de la bijouterie-joaillerie. Elles recouvrent à elles deux plus de la moitié des entreprises hexagonales. Que vous recherchiez l’adresse d’une bijouterie-joaillerie en particulier ou le numéro de téléphone d’un bijoutier, votre bien le plus précieux, comme toujours : l’annuaire inversé. Regard sur une profession de plus en plus féminine.

Bijouterie-joaillerie, deux termes pour une même réalité

En théorie, le métier de bijoutier est distinct de celui de joaillier. Si l’un travaille le métal, l’autre réalise les montures sur lesquelles seront posées les pierres précieuses. Mais dans la pratique, les deux professions se confondent puisque pierres et métaux vont souvent de paire pour créer un bijou. Dans une bijouterie-joaillerie, on répare, on transforme, et l’on crée les bijoux. Bien entendu, on les vend également. La rareté du métal et le travail manuel minutieux qu’il implique influe très largement sur le prix final du bijou. Certains traitements du matériau impliquent le recours pour les bijouteries-joailleries à d’autres professionnels de la branche plus spécialisés. C’est le cas notamment pour la taille des pierres, le sertissage ou encore le polissage. Précision, habilité, minutie, patience et bon contact relationnel sont les qualités majeures dans les métiers de la bijouterie-joaillerie. Mais la liste n’est pas exhaustive, car un bijoutier-joaillier complet doit aussi avoir un très bon sens artistique.

Si certaines marques françaises de luxe (Cartier, Mauboussin…) ont des boutiques en plein cœur de la capitale, plus de 50% des ventes de bijoux se font dans les bijouteries-joailleries des centres commerciaux et des grandes surfaces.

Bijouterie-joaillerie, un métier sérieux et fantaisiste

Le bijou n’est pas forcément l’apanage des gens fortunés ou un gouffre financier. Quand il est fantaisiste, il est même la plupart du temps à la portée de nombreuses bourses. Dans tous les cas, les colliers, bagues, broches et perles proviennent tous de l’imagination d’un concepteur-styliste en bijoux. Qu’il soit dans le domaine très sérieux de l’or et des diamants ou celui, plus fantaisiste, des bijoux tendance, le concepteur de bijoux reste finalement l’élément le plus précieux des bijouteries-joailleries tributaires de son talent.

Tout démarre d’un motif. Puis se posent alors les questions de couleurs, de matières, de formes… Tout un monde créatif pour le démiurge des matières précieuses. Quand le bijou est fait sur mesure, c’est aussi parfois le client qui exerce sa créativité en guidant le dessin puis la maquette qu’en fera le bijoutier-joaillier. Les métaux sont fondus et les alliages sont composés. Les gemmes sont placées. Le métal est alors percé et fraisé. Le sertisseur et le polisseur interviennent à leur tour.

Et voilà votre bijou brillant de mille feux sous vos yeux ébahis dans la bijouterie-joaillerie à qui vous avez confiée vos rêves d’éternité… Si le bijou est de qualité et donc de valeur, il parcourra naturellement les familles et les siècles.