Annuaire || Annuaire métiers || BTP & Construction || Architecte (profession d')

L'annuaire inversé des architectes

6.930 architecte (profession d') en France dans l'annuaire

Annuaire inversé : architecte (profession d')

Annuaire inversé : Architecte (profession d')

Sculpteur de bâtisses, l’architecte est tantôt chef de projet tantôt chef de chantier. En amont ou sur le terrain, il réalise et innove autour de nombreux types de constructions.

© Annuaire Inversé France
© Albert Giordan

Vous rêvez de maisons à partir de photos ou dessins, l’architecte les modélise et lance leur construction. Il parle le langage des courbes, des matériaux, des angles et des espaces. C’est lui le véritable inventeur de la 3D !

Pour reprendre ses origines étymologiques grecques, l’architecte est le « chef charpentier ». Si le terme apparaît pour la première fois au Ve siècle avant Jésus-Christ, son travail remonte à la nuit des temps. Dès lors que l’espace est aménagé avec un œil expert, il y a un architecte. Pour exercer, l’architecte est diplômé d’un institut d’enseignement supérieur et doit être inscrit au CNOA, le Conseil National de l’Ordre des Architectes. Les architectes sont répartis sur toute la France. La liste des architectes près de chez vous est disponible, comme toujours, sur l’annuaire inversé. Mais vous connaissez certainement déjà l’architecture de votre site de recherche préféré !

L’architecture est un métier passionnant qui suscite de nombreuses vocations, notamment celle plus spécialisée et très en vogue d’architecte d’intérieur. Quel que soit son domaine d’intervention, l’architecte est une sorte de démiurge qui donne vie à la pierre, au marbre, au bois… et à tous les matériaux qu’il touche et dispose dans un espace donné. Tantôt chefs de chantiers, tantôt artistes, les architectes ont des missions riches et variées qui vont des plans d’un simple particulier à ceux d’un pays, voire d’un univers diront les plus mystiques… Pour ceux qui ignore tout de la profession, l’annuaire se permet de leur ôter la poutre de l’œil.

L’architecture ou la perspective conceptualisée

Quand on pense à un architecte, on imagine tout de suite des plans, des crayons, des graphismes… pourtant avec l’essor de l’informatique, l’architecte passe désormais la majeure partie de son temps derrière son ordinateur à vérifier les calculs. Tout comme l’avocat privé de plaidoiries au profit de lectures administratives et techniques rébarbatives, l’architecte est de moins en moins un homme de terrain. Souvent, il prend même les habits du commercial pour vendre un projet à une commune ou à un établissement. Pourtant, quand il est chargé d’une mission, le résultat se verra bien à un moment ou à un autre. Dommage pour les architectes qui ont défiguré certaines banlieues de leurs constructions abominables et donc criminelles. Tant mieux pour les artistes qui font rayonner dans le monde l’originalité et la création.

Les projets architecturaux sont différents les uns des autres. Certains ont pour but de conceptualiser des bâtiments institutionnels, commerciaux, industriels. D’autres s’attaquent aux constructions civiles (ponts, monuments…) ou épaulent les particuliers (construction de maisons, aménagement d’intérieur…). D’autres enfin sont plébiscités par les pays au nom d’un idéal artistique et parfois politique. L’architecture est la perspective conceptualisée des lieux de vie.

Les métiers des architectes

Il n’y a pas de structure unique. On dénombre des agences, des bureaux d’études et d’ingénierie, des travailleurs autonomes… car il n’y a pas un architecte, mais des architectes. Le diplôme d’État permet de profiter de nombreux débouchés. Fonction la plus traditionnelle, celle de maître d’œuvre. L’architecte développe un projet et le suit jusqu’à la fin du chantier en tenant compte des complexités éventuelles (contraintes urbanistiques, environnementales…). L’architecte peut également se spécialiser dans l’architecture d’intérieur ou faire office de conseil auprès du secteur privé, des particuliers ou des collectivités locales et territoriales.

Près de 30.000 architectes sont inscrits à l’ordre. Moins nombreux sont ceux qui marquent les civilisations. Mais quand ils ont ce privilège, il est rare qu’ils jouissent d’un engouement général et immédiat. On se souvient des critiques adressées aux Colonnes de Buren érigées en 1986, point de passage touristique obligé de nos jours. Les temps changent. Les architectes anticipent ces changements.