Annuaire || Annuaire métiers || Services || Agences immobilières

L'annuaire inversé des agences immobilières

29.258 agences immobilières en France dans l'annuaire

Annuaire inversé : agences immobilières

Annuaire inversé : Agences immobilières

L'agence immobilière sert d'intermédiaire entre l'acheteur et le vendeur, ajustant le prix au mètre carré et assurant les visites, afin de satisfaire les deux parties et de faciliter l'acte de vente.

© Annuaire Inversé France
© Albert Giordan

Intermédiaires entre les personnes à la recherche d’un logement à acheter ou à louer et celles qui en sont détentrices, les agences immobilières proposent leurs services en matière de biens immobiliers dans un marché très concurrentiel.

Agents immobiliers : les acteurs d’un Monopoly grandeur nature… Pour louer ou acheter un logement, le particulier peut consulter les petites annonces disponibles sur Internet ou dans les journaux spécialisés ou se tourner vers les nombreuses agences immobilières dont l’annuaire inversé fournit la liste selon la région où l’on se trouve. Solution préférable pour certains, les agences immobilières peuvent servir d’intermédiaires parfois salvateurs entre les bailleurs et les locataires ou de conseillères utiles au moment de l’estimation et de la vente d’un bien immobilier.

Dans les agences, des professionnels dont l’exercice est particulièrement réglementé. Tout agent immobilier doit détenir une carte T, ou carte professionnelle Transaction délivrée par les Préfectures. Cette carte garantit les compétences de son possesseur (comptabilité, gestion, responsabilité civile…) et lui permet de procéder à des transactions immobilières et de participer à la gestion immobilière. Dans un marché en crise, quelques grosses agences permettent ainsi à de nombreux particuliers d’être logés à bonne enseigne.

Les champions de l’immobilier

Passer par une agence immobilière dans la recherche d’un logement est souvent synonyme de gain de temps, mais ce n’est pas forcément la solution la plus économique. Toutefois, l’impression désagréable de casting lorsque l’on cherche un appartement à louer est fortement diminuée quand on fait appel à un professionnel de l’immobilier et que l’on ne doit pas patienter en rang d’oignon dans la rue ou dans l’escalier en espérant décrocher le Graal.

Même en l’absence de statistiques officielles, on estime à environ 30.000 le nombre d’agences immobilières dans l’hexagone. Les principales agences sont fédérées par la Fédération nationale de l’immobilier, plus connue sous le nom de FNAIM. Et pour contrer la menace de vente directe entre particuliers à l’heure d’Internet, les grosses agences n’hésitent pas à se répartir le parc immobilier.

Dans un contexte de crise ayant poussé de nombreuses agences à fermer, le marché semble s’être assaini. La faible croissance en matière de transactions immobilières selon les chiffres mêmes du CEPI, le Conseil Européen des Professions Immobilières, incitent les agences les plus actives à se partager l’essentiel du marché. En tête des agences, Century21, le plus gros employeur du secteur avec 850 agences en France auxquelles s’ajoutent les 400 agences d’Era Immobilier du groupe américain Realogy. Mais aussi Orpi et ses 1300 agences et son réseau très étendu ou encore Laforêt Immobilier et son important volume de ventes. Tout juste derrière, quelques agences plus récentes regroupées autour de Guy Hoquet, d’Arthurimmo ou L’Adresse. Des noms dont toutes les boîtes aux lettres ont le souvenir.

Une rude compétition des agences immobilières

Bonne nouvelle pour les locataires, en 2011 les loyers ont baissé. Nouvelle plus mitigée pour les acheteurs, les taux de prêt immobilier sont en hausse ; l’une des conséquences tangibles de la dégradation de la note de la France de AAA à AA+ par l’agence de notation Standard and Poor’s. C’est dans ce marché tendu que s’affrontent les agences immobilières. Une chute des prix de l’immobilier semble se dessiner. Selon les spécialistes, ce serait une bonne chose pour les acheteurs car le dégonflement de la bulle immobilière favoriserait ainsi l’accès à la propriété malgré la hausse des taux de crédit.

Dernière précision notable : il existe également un autre terrain pour les agences immobilières, celui de l’immobilier d’entreprise. 10% d’agents sont mobilisés dans ce secteur très spécialisé.