Guide pratique de l'annuaire inversé

Limiter le transfert de données de WhatsApp vers Facebook

Limiter le transfert de données de WhatsApp vers Facebook« Nous ne vendrons jamais vos informations personnelles à quiconque. Fin de l’histoire. » avait promis Jan Koum, le créateur de WhatsApp lors du rachat de sa société par Facebook en 2014 pour 22 milliards de dollars. Mais aujourd’hui, tout a changé avec la nouvelle mise à jour de l’application. Désormais, le numéro de téléphone de l’utilisateur de la messagerie instantanée, ainsi que d’autres données personnelles, seront partagés avec Facebook. Le but de cet échange? Permettre au réseau social d’améliorer ses publicités ciblées et sa suggestion d’amis. Heureusement, il est possible de limiter la casse. Voici comment.

Eviter le partage de données entre WhatsApp et Facebook

Pour cela, il faut attendre de recevoir de la part de l’application un message de mise à jour de ses conditions d'utilisation et de sa politique de confidentialité. Lorsque ce message apparaitra sur votre écran, ne cliquez pas sur « accepter », mais sur « lire davantage ». La totalité des conditions d'utilisation et de la politique de confidentialité s'afficheront. Vous aurez à la fin du contrat la possibilité de décocher l'option « Partager les informations de mon compte ».

Trop tard ? Pas de panique, vous avez encore jusqu’au 25 septembre pour changer ! Il suffit d’aller dans les paramètres de votre application puis dans votre compte et décocher « Partager les infos ». Attention, après le 25 septembre, il sera vraiment trop tard pour faire ce changement.

A noter que si Facebook récupère votre numéro de téléphone à des fins publicitaires, il ne sera pas pour autant partagé sur le réseau social. Vos amis Facebook ne connaîtront donc pas votre numéro de téléphone.

Quand WhatsApp et Facebook jouent sur les mots

Même en cliquant « Ne pas partager mes infos », ces dernières, y compris le numéro de téléphone, seront quand même fournies à Facebook ! Simplement, le réseau social ne pourra pas les utiliser pour la publicité ciblée ou vous suggérer de nouveaux amis. Pour WhatsApp, c’est une question de sécurité afin de protéger son système et lutter contre les spams.

Il n’en demeure pas moins que de nombreux utilisateurs ont déjà fait part de leur mécontentement.

Les autorités britanniques se penchent déjà sur la question. Aux Etats-Unis, cela ne devrait pas tarder non plus. En 2014, l’autorité américaine de la concurrence, avait donné son feu vert au rachat de WhatsApp avec une condition claire : « Facebook devra obtenir l’accord des consommateurs avant de partager leurs informations au-delà des réglages existants. ». Le feuilleton de ce drôle de partage d’informations ne fait sans doute que commencer….


SUR LE MÊME SUJET :

Facebook, super espion ? Protégez vos données !

Facebook : demandez le numéro de téléphone de...

Comment Facebook obtient votre 06...

Publié le

Posez votre question