Annuaire || Annuaire marques || Banques || Societe Generale

L'Annuaire inversé : société générale

2351 numéros de téléphone

Annuaire des marques : logo société générale

Une banque historique

Annuaire inverse vous parle aujourd’hui d’une des plus anciennes et aujourd’hui l’une des plus importantes banques française. Nous allons au travers de ces quelques lignes retracer l’histoire de cette enseigne.

UNE SOCIETE CHARGEE D'HISTOIRE

Plusieurs grandes étapes dans la vie de cette banque qui fut créée en 1864 pour assouvir les demandes de fonds de sociétés sidérurgiques en plein essor et aussi pour financer la croissance des chemins de fer. # La révolution industrielle poussait alors ses premiers cris, et il s'agissait de suivre le mouvement en assurant une solide santé financière à des initiatives mobiles et pleines de promesses.

Jusqu'à la veille de la Première Guerre mondiale, la Société générale fit son apprentissage, souvent contrariée par des événements économiques et historiques qu'elle surmonta pourtant avec succès. Ainsi, krach boursiers, récessions et instabilité politique accompagnèrent des premiers pas qui la menèrent tout de même jusqu'au Pérou où elle tenta de s'implanter durablement malgré l'indécision de gouvernements successifs remettant constamment en question accords financiers et projets d'investissement.

Qu'à cela ne tienne, d'autres territoires furent conquis en Europe, en Russie et en Afrique du Nord et en quelques années, le nombre d'actionnaires culmine à plus de 120 000. En 1896, une caisse de prévoyance est instituée, nourrie par les cotisations d'adhérents qui, lorsqu'ils cessent leurs activités professionnelles, ont l'assurance de percevoir quelques revenus. Quelques années plus tard, à l'aube du 20e siècle, l'Exposition universelle souligne avec brio tout ce dont le génie inventif de l'homme est capable, et la Société générale est présente sur les lieux pour prendre sa part de responsabilité dans l'aboutissement de ces entreprises. De 1914 à 1945, la SG fut comme tout le monde secouée par des vicissitudes politiques et historiques qui mirent tout le monde KO. La chute de l'empire russe en 1917, l'effondrement boursier de 1929, l'Espagne à feu et à sang, l'Occupation, l'Europe est hors-jeu pour l'instant et en attendant le retour au calme, ce sont des investissements en Amérique du Nord et dans le sud de l'Afrique qui maintiennent la Société générale à flot.

LE RENOUVEAU

Les décennies qui suivront ce chaos seront lumineuses dans bien des secteurs, à commencer par une démographie galopante et une période de plein emploi qui ouvrirent des marchés providentiels à cette banque dont la clientèle est composée aussi bien de particuliers que d'entreprises.

La décolonisation amorcée dans les années 60 fut un autre facteur de consolidation de la Société Générale et clarifia le statut qu'elle avait jusqu'alors dans ces administrations ou protectorats. En quelques années, la Tunisie, la Guinée, l'Algérie et plusieurs pays d'Afrique acquirent leur indépendance et modifièrent donc une législation qui fit d'eux les hôtes à part entière de filiales de la Société générale et non plus la base arrière de succursales françaises.

De nouveaux tressaillements inquiétants marquèrent la traversée des années 1970, et deux chocs pétroliers successifs, en 1973 et 1979, furent suivis d'une période de récession qui calma l'enthousiasme des Trente Glorieuses. La fin des années 80 finit de fragiliser une confiance dans les marchés largement entamée par la chute du Mur de Berlin, l'effondrement des pays de l'Est et aussi l'arrivée de nouvelles technologies comme l'informatique et Internet, avec lesquelles il a fallu composer. C'est à cette période que la Société Générale fut privatisée, prête à conquérir de nouveaux marchés en Europe de l'Est, mais aussi aux Etats-Unis, en Asie et au Proche-Orient. La météo est au beau fixe jusqu'à la fin des années 80 où la Commission des opérations de Bourse (COB) s'inquiète de mouvements qui mettent à jour des montages financiers frisant la fraude et des investissements s'apparentant à des délits d'initiés. Une enquête est ouverte en 1990, qui se soldera par la mise en examen d'une dizaine de personnes.

La fièvre de l'euro arrive aux alentours des années 2000, une opération réussie pour la Société Générale qui s'acquittera en douceur de cette mutation monétaire, avant que l' « affaire Kerviel », en 2008, n'oblige la Société Générale à de nouveau affronter un épisode délicat de sa déjà longue vie. Aujourd'hui, les résultats financiers de la Société Générale sont positifs, un signe de bonne résistance à ce que l'on appelle dans ce milieu des « tests de stress ».

Retrouvez sur l'annuaire inversé toutes les adresses et numéros de téléphone des Société Générale.


Numeros de téléphone

Numéros de téléphone surtaxés :

Opposition cartes : 0825070070
Uniquement depuis un mobile! : 3933

Numéros de téléphone non surtaxés :

Infos actionnaires : 0157050228
Opposition cartes : 0142142002
Service cartes : 0142142002
Uniquement depuis un mobile! : 0176773933

Dirigeants

Dirigeant principal :
Frederic OUDEA  
Titre : PCA
Date anniversaire : juil.63
Dirigeant(s) : 17
Actionnaire(s) : 9
Filiale(s) : 156
Filiale(s) secondaire(s) : 1224

Derniers numéros recherchés pour société générale