L'Annuaire inversé : opac

215 numéros de téléphone

Annuaire des marques : logo opac

OPAC, c’est clair !

Même si beaucoup de bénéficiaires parlent toujours d’OPAC, par habitude, ces offices publics ont en réalité disparu depuis 2007 pour fusionner avec les OPHLM (Offices Publics d’Habitations à Loyer Modéré) sous le terme d’Offices Publics de l’Habitat, ou OPH. Moins pratique à prononcer, c’est pourtant le nom qu’il faut utiliser désormais pour comprendre la réalité du marché des habitations à loyer modéré françaises. Si le nom a changé, l’OPAC est toujours vivant d’une certaine manière dans l’organisation et les services de l’OPH. L’annuaire inversé tient compte bien entendu des nouvelles appellations et vous propose les adresses des OPH proches de chez vous mais aussi les numéros de téléphone OPAC pour ceux qui tiennent toujours à l’ancienne dénomination. Dans tous les cas, les interlocuteurs, eux, n’ont pas changé ! Petit tour du propriétaire dans le monde des OPAC et celui des OPH.

De l’OPAC à l’OPH

Les offices publics représentés jadis par les OPHLM et les OPAC étaient à l’origine des établissements publics locaux rattachés aux collectivités territoriales et dont la mission était de construire, gérer et améliorer les logements destinés à la location et l’accession à la propriété. Prestataires de service dans tous les domaines de l’habitat, ces offices publics, regroupés à l’échelle nationale au sein d’une fédération, forment, depuis une ordonnance de 2007, une entité unique : les Offices Publics de l’Habitat. Le résultat de cette fusion permet aujourd’hui de donner des chiffres plus précis et imputables à un seul établissement public. L’OPH, c’est donc : 274 offices publics sur tout le territoire, 6000 administrateurs bénévoles et 46.500 collaborateurs, 2.261.600 logements, 4,6 millions de personnes logées et 60.000 logements rénovés. Si on ajoute à cela les 8 milliards d’euros de loyers, les 1,4 milliards d’euros de maintenance et les 6,7 milliards d’euros d’investissement locatif, on se rend mieux compte du caractère gigantesque de ce monstre de l’habitat !

Les missions de l’OPAC reprises par l’OPH

Tout comme les OPAC jadis, les OPH sont aussi des EPIC. Ils interviennent dans le domaine du logement social et exercent de nombreuses tâches liées au logement (gestion de copropriété en cas de plan de sauvegarde…). Plus généralement, les OPH participent à tous les débats sur l’aménagement de l’habitat pour lequel l’État veut garder un lien privilégié, surtout pour les habitations à loyer modéré, les fameux HLM. Avec le volume de constructions neuves et la rénovation du parc existant, les OPH, véritables maîtres d’œuvre, doivent augmenter leurs effectifs et leur professionnalisme.

Dans le cadre du développement durable, les OPH sont chargés de maîtriser également les dépenses d’énergie. Les OPH sont appelés également à développer leur rôle d’aménageur dans les secteurs urbains mixtes et les politiques locales d’habitat. Cela permettra de bien évaluer leur capacité à agir, la pertinence de leurs initiatives et la qualité de leurs engagements. Impartialité, rigueur et déontologie seront aussi des critères d’appréciation. Pour les aider dans leurs missions, la Fédération Nationale des Offices Publics, ou FNOP, représente les OPH auprès des Pouvoirs Publics et définissent de concert les grandes lignes de la politique du logement social en France.

Le nouveau monde de l’OPH, c’est transparent, mais cela reste technique et complexe ! Vous avez dit opaque ?


Dirigeants

Dirigeant principal :
Daniel MOSMANT  
Titre : PCA
Date anniversaire : aout 1958
Dirigeant(s) : 2

Derniers numéros recherchés pour opac

13
Opac
0476328909
rue moulins les sapins e
73330 Pont-de-Beauvoisin