L'Annuaire inversé : emmaus

Numéro 0141582500

Annuaire des marques : logo emmaus

L'association pleine de richesse

Un jour, un homme s’est approché de nécessiteux, en leur tendant une main, avec son cœur dedans, et dans l’autre, un repas, un manteau et un toit ; Emmaüs était née… Nous aussi tendons nos mains en trouvant sur l'annuaire inverse une association près de chez nous.

EMMAUS N'A PAS FROID AUX YEUX

Depuis plus de 50 ans, Emmaüs France aide ceux qui ont faim, froid, ceux qui luttent dans la peine, la solitude, ou tout à la fois. L’abbé Pierre, son fondateur, est de ceux qui pensent à ceux que tout le monde a oubliés. Alors député de Meurthe et Moselle, en 1949, il achète une maison à Neuilly-Plaisance, près de Paris. La trouvant top grande pour lui, il décide d’en consacrer une partie à la création d’une auberge de jeunesse, qu’il appelle Emmaüs, en référence à un épisode de la Bible. Il est alors accompagné de Sophie Coutaz, qu’il considérera comme la co-fondatrice de l’association. Un peu plus tard, la même année, L’abbé Pierre rencontre un homme dépressif et suicidaire, George Legay, qu’il se met en tête d’aider. Mais ne sachant trop quoi faire pour lui, il lui propose une aide, celle d’aider les autres, avec lui ; un acte qui sera considéré comme l’acte fondateur d’Emmaüs, selon l’Abbé Pierre. George accepte et devient ainsi le premier compagnon d’Emmaüs.
Arrive alors le fameux hiver 1954, dont la rigueur extrême frappe de plein fouet les sans domiciles, nombreux à cette époque de pénurie de logements qui suit la seconde guerre mondiale. L’abbé Pierre met alors tous ses moyens en œuvre, dont le célèbre appel, sur radio Luxembourg : « Mes amis, au secours ! Une femme vient de mourir gelée cette nuit à 3 heures, sur le trottoir du boulevard Sébastopol, serrant sur elle le papier par lequel, avant-hier, on l’avait expulsée ». S’en suit immédiatement ce qui restera comme « l’insurrection de la bonté » : les pouvoirs publics, mais aussi les particuliers répondent massivement, proposant des aides logistiques, et faisant de nombreux dons d’argent, de nourriture, de vêtements. L’association est officiellement créée, et l’immeuble, du 32 rue des Bourbonnais  est acheté avec une partie des dons. A partir de cette date, l’association Emmaüs, et le mouvement qui s’en suit ne vont cesser de prendre de l’ampleur. Des branches de l’association vont se créer comme HLM Emmaüs qui deviendra Emmaüs habitat, la confédération nationale du logement, SOS familles Emmaüs, ou les nombreuses communautés Emmaüs en France, mais aussi à l’étranger.

UNE MISE AU POINT S'IMPOSE

En 1958, l’association s’est tellement agrandie qu’il devient nécessaire de procéder à une organisation plus structurée. Les différentes communautés Emmaüs, 14 à l’époque, sont fédérées, et des salariés y sont employés, toujours soutenus par des bénévoles. L’action s’étend, des communautés itinérantes voient même le jour et la notion de récupérer du matériel, de le remettre en état et de le revendre à prix très bas pointe peu à peu. Mais par la suite cette structuration ne se fait pas sans difficulté car des tensions naissent autour de la meilleure façon d’organiser un mouvement qui a pris des proportions importantes, non seulement sur le plan humain, mais aussi économique, voire financier. L’Abbé Pierre marquera d’ailleurs en premier lieu sa méfiance, puis une certaine hostilité envers ce qu’il perçut comme une dérive de son mouvement initial. Afin de pérenniser son œuvre il décidera en 1998 de créer la « Fondation Abbé Pierre », qui ne sera, elle, fiancée que par des particuliers bénévoles, échappant ainsi à de possibles contrôles administratifs, appropriations politiques, ou encore au modèle d’autosuffisance qui faisait des communautés de petites entreprises à la gestion délicate. Participeront ainsi à cet assainissement de la structure quelques présidents emblématiques, de Jean Rousseau à Martin Hirch, qui l’achèvera, faisant prendre à l’organisation une forme à 3 branches : communautaire, action sociale, et économie solidaire et insertion.
Aujourd’hui Emmaüs compte en France quelques 15 603 personnes dont 4335 salariés, 3859 compagnons et 7019 bénévoles. 224 500 tonnes de marchandises sont collectées chaque année. L’association dispose de 380 millions d’Euros de ressources par an. Le président d’Emmaüs est Christophe Deltombe.


Dirigeants

Dirigeant principal :
Christophe Deltombe
Titre : Président
Date anniversaire : 1949

Derniers numéros recherchés pour emmaus