Actualités annuaire inversé

Smartphone, entre rêve et besoin

|    Partager

En attendant les prochains smartphones époustouflants avec écran incassable, hologrammes, batterie de très longue durée… ce sont bien les critères d’utilité, de rêve et de budget qui orientent chaque consommateur vers l’achat de tel ou tel smartphone. En termes d’image, Apple semble gagner le marché du téléphone portable le plus populaire. Si l’on parle de fonctionnalités et de ventes, Samsung semble mieux placé. Mais les autres constructeurs, notamment low-cost, n’ont pas dit leur dernier mot.

L’empire de Samsung et d’Apple

Avec ses iPhone, Apple a déjà gagné la bataille de la marque la plus attractive en bénéficiant d’une aura aussi forte que celle des marques prestigieuses que sont Chanel ou Ferrari. Le constructeur coréen, Samsung, n’est pas en reste. Ses smartphones, à l’image des Galaxy, et autres tablettes numériques envahissent le marché et lui offrent une confortable place de leader.

Quand on connaît les empires financiers et technologiques d’Apple et de Samsung, on comprend pourquoi ces deux marques sont aussi universelles que rayonnantes. L’enjeu pour les ces deux géants de la téléphonie mobile est de fidéliser une clientèle volage prête à écouter les sirènes de concurrents hautement séducteurs…

Les low-cost et autres smartphones du futur

Il n’y a pas que les compagnies aériennes et de train qui s’orientent vers le low-cost. C’est aussi le cas dans l’hôtellerie mais aussi dans l’aérospatial avec la récente mise en orbite notamment de smartphones par la Nasa pour créer des satellites low-cost ! Forcément, les smartphones ne pouvaient échapper à cette tendance. Si Nokia s’engouffre dans la brèche, le constructeur finlandais n’est pas le seul. Et il faudra aussi compter avec les fabricants chinois qui bénéficient déjà d’un marché gigantesque de consommateurs et qui inonderont demain les vitrines des revendeurs de téléphones portables avec des appareils performants et bon marché. Apple et Samsung sont prévenus…

Publié le

Réagir à cet article