Actualités annuaire inversé

SFR, nouvelle victime de Periscope

|    Partager

Rares sont les applications qui défrayent autant la chronique. En seulement un an d’existence, Periscope a réussi à devenir aussi célèbre que Snapchat ou Instagram. Il faut dire que cette appli, qui permet de partager en direct une vidéo filmée avec son téléphone portable, a souvent été le théâtre d’évènements pour le meilleur (diffusion du dernier défilé Chanel ou de l’annonce des nouveaux restaurants trois étoiles du Guide Michel) comme pour le pire. Souvenez-vous, c’était en février dernier et l’affaire avait secoué le petit monde du ballon rond : Serge Aurier, le défenseur du PSG, avait insulté sur Periscope son entraîneur Laurent Blanc. Aujourd’hui, c’est au tour de l’opérateur SFR d’être une victime collatérale de l’application. Retour sur cette polémique qui trouve une bonne place dans les colonnes de nos journaux.

Deux employés SFR détruisent le téléphone d’un client

Dans une boutique SFR, deux vendeurs de la marque décident de réaliser une vidéo. Cachés dans l’arrière du magasin, les deux hommes, sourires aux lèvres, racontent qu’ils ont affaire à un client très « désagréable » avant de lancer un défi aux utilisateurs de Periscope : «  Son téléphone est en réparation, il nous casse les c*** depuis ce matin. À 50 personnes connectées, je claque le téléphone par terre ». Ce seuil atteint, l’un des vendeurs tient parole et passe à l’acte en jetant le smartphone.

Il ramasse ensuite l’appareil et montre les dégâts à la caméra. L’écran est brisé et le téléphone est de tout évidence devenu inutilisable. L’un des vendeurs conclu alors en direction de son collègue : « Tu lui dis que le transporteur l'a ramené comme ça, on l'a retrouvé dans cet état-là ». L’excuse est toute trouvée, mais les deux employés - qui n’ont visiblement pas inventé le fil à couper le beurre - ont oublié que sur Internet rien ne disparait vraiment…. La vidéo a vite fait le tour de la toile.

SFR promet des sanctions

Alerté sur Twitter de cette vidéo, SFR a immédiatement réagit en affirmant qu’une enquête interne allait être menée. « SFR se désolidarise complètement de ces agissements inacceptables », a précisé l’opérateur avant d’indiquer que ses employés seront sévèrement sanctionnés. Pour ne pas écorné un peu plus son image, SFR a également assuré qu’un nouveau smartphone serait offert au client lésé. Toujours est-il que l’opérateur se serait bien passer de ce coup de pub qui ne profite encore une fois qu’à Periscope !

 

Lisez aussi :

SFR ment-il dans ses publicités ?

Insolite : elle passe 56 heures sur un numéro surtaxé !

Orange condamné à 350 millions d'euros d'amende

Publié le

Réagir à cet article