Actualités annuaire inversé

SFR devient un groupe de presse

|    Partager

Chez les opérateurs téléphoniques, la mode est de se faire caméléon. Après Orange qui devient banquier, c’est autour de SFR de changer de visage en devant un groupe de presse. En faisant converger ses activités médias et téléphonie mobile, le milliardaire franco-israélien Patrick Drahi donne naissance à un grand groupe de presse. Pour le PDG de SFR-Numericable, Michel Combes, le moment est « historique » puisque son entreprise pourrait bien s’imposer comme le « premier opérateur de contenus français ».

Adieu SFR, bonjour SFR groupe !

Dans les faits, SFR avale tout simplement les médias maisons, également propriétés de Patrick Drahi. En rachetant toute la filiale Altice, SFR s’empare donc de 17 titres dont Libération, L’Express, L’Expansion, 01Net, L’Étudiant, Studio Ciné Live et Stragégies. Le but ? Offrir un « kiosque à la demande » gratuit pour ses 18 millions d’abonnés et à 19,90 mensuels pour les non-clients de l’opérateur. Pour Alain Weil, le PDG d’Altice, il s’agit pour son groupe de presse de développer son audience et permettre ainsi l’explosion de la publicité sur ses titres. Mais le clou du spectacle concerne la télévision.

SFR va créer sept chaînes de télévision

Et SFR de miser particulièrement sur le sport. Alors que le groupe a acquis les droits de diffusion du championnat anglais pour trois saisons, il s’apprête à lancer un bouquet de six chaînes sportive. Parmi elles, citons notamment « BFM-TV Sport », une chaine d’information sportive continue, qui aura l’ambition d’être la plus suivie lors de l’Euro 2016. A côté de cette chaîne, Alain Weil veut également créer à l’automne prochain BFM-TV Paris, une chaîne d’information locale dédiée à l’actualité, notamment culturelle, de la capitale. BFM-TV Paris et BFM-TV Sport composeront le pôle News de SFR, à côté bien sûr de BFM-TV, BFM-Business et d’i24 News.

Le PDG d’Altice voit même les choses en plus grand puisqu’il évoque déjà l’idée de créer Libé TV et pourquoi pas de fusionner l’Expansion, BFM Business et Mieux Vivre Votre Argent dans un nouveau projet. 

Quoiqu’il en soit cette stratégie se devra d’être rentable puisque SFR devrait débourser 600 millions d'euros, dont environ 500 sur ses propres ressources alors qu’Altice s’est déjà endetté de 50 milliards d’euros. Autrement dit le challenge est de taille pour les équipes de Patrick Drahi !

 

Lisez aussi :

Comment suivre l'actualité sur son mobile ?

Comment regarder la télévision sur son smartphone ?

Mariage raté entre Orange et Bouygues Telecom

Publié le

Réagir à cet article