Actualités annuaire inversé

Quand Facebook like ses amis opérateurs…

|    Partager

Si vous êtes une utilisatrice ou un utilisateur conséquent de Facebook, la nouvelle ne va pas vous laisser de marbre. Facebook vient en effet de confirmer son partenariat avec 18 opérateurs de téléphonie mobile dans le monde. En France, c’est l’opérateur historique, France Télécom, sous l’étiquette d’Orange, qui profite de la bienveillance du mastodonte des réseaux sociaux. Facebook n’a pas de système d’exploitation mobile propre. Et devant la concurrence de prédateurs tels que Google, Apple ou encore Microsoft, la porte ouverte aux opérateurs téléphoniques de nombreux pays est une manière stratégique de poursuivre son ascension tout en s’adaptant aux nouveaux comportements des consommateurs friands de smartphones et autres tablettes numériques.

Les opérateurs téléphoniques, nouveaux amis de Facebook

Outre Orange, Facebook s’associe également avec Telefonica, ATT, Deutsche Telekom, KDDI… et s’inscrit particulièrement dans une démarche pro-européenne de développement. Toutes les sociétés concernées se sont engagées à élaborer des standards communs avec Facebook afin de faciliter l’accès au réseau social le plus populaire du monde mais aussi pour optimiser les paiements en réduisant les étapes intermédiaires souvent qualifiées par les professionnels de nuisances au commerce.

Les utilisateurs sont invités à découvrir de nouvelles interfaces et à payer directement leurs achats qui apparaîtront sur leur facture téléphonique. Voilà ce qui vous attend demain. À condition, bien sûr, que votre opérateur soit en partenariat actif avec Facebook.

Grâce à ce rapprochement entre Facebook et les opérateurs de téléphonie mobile, il est désormais possible pour les membres du réseau social de communiquer gratuitement entre eux (sous couvert du forfait ou des conditions d’utilisation convenues avec chaque opérateur).

Aux États-Unis et au Canada, il est même déjà possible de téléphoner gratuitement à ses amis Facebook par le biais de l’application mobile Messenger. Mais cette possibilité n’est pas encore d’actualité en Europe…

Vers un Facebook phone ?

Chaque année, la rumeur court. Facebook aurait l’intention de lancer un Facebook phone. Si l’information n’est pas impossible, la main tendue du réseau social vers les opérateurs semblent traduire une volonté contraire. La mobilité est un enjeu économique crucial et Facebook préfère vraisemblablement s’associer avec des professionnels bien au fait dans le monde fluctuant et ultra concurrentiel de la téléphonie mobile.

Pour les opérateurs, travailler avec Facebook est une affaire fructueuse. Plus de 300 millions de consommateurs naviguent déjà sur le réseau social à partir de leurs smartphones et iPhone. Pour gagner la confiance de certains opérateurs, Facebook a mis en place, pour sa part, un système permettant d’accéder à une sorte de Facebook simplifié sans même posséder de smartphone, ni même d’abonnement 3G ! C’est le cas en Égypte, par exemple. Facebook s’adapte ainsi à toutes les conjonctures et veut surtout consolider sa réputation dans le monde, notamment en Afrique où la progression des smartphones est plus lente qu’en Europe.

Quoi qu’il en soit, votre téléphone ne sera bientôt plus un objet individuel de communication mais une sorte de borne connectée en permanence au réseau interplanétaire… La globalisation est à votre écoute…

 

Mis à jour le | Publié le

Réagir à cet article