Actualités annuaire inversé

Plus de 225 000 comptes Apple ont été piratés

|    Partager

C’est un petit séisme qui a secoué la firme de Cupertino le 30 août  dernier. Connue pour ses talents en matière de sécurité informatique, Apple fait pourtant aujourd’hui face à l’un des plus grand piratage de son histoire. En effet, l’entreprise Palo Atlo Networks affirme avoir découvert que les identifiants de plus de 225 000 comptes d’Apple se sont faits dérober.

« KeyRaider », la nouvelle bête noire d’Apple

Il s’appelle « KeyRaider » et compte plus de 225 000 victimes à son actif. Probablement d’origine chinoise, ce virus s’attaque avant tout aux iPhone et iPad débridés, autrement dit des appareils qui ont débloqués par leurs utilisateurs afin de télécharger des applications qui n’existent pas sur l’Apple Store. Pour installer ces appli « non officielles », les propriétaires d’iPhone et d’iPad ont du se procurer le logiciel « Cydia » par lequel le virus se propage aujourd’hui.

Derrière leur ordinateur, les pirates informatiques scrutent le moindre achat effectué depuis un appareil. Une fois la victime identifiée, ces dernier récoltent ses informations personnelles comme son identifiant, son mot de passe ou encore l’identifiant de son téléphone ou de sa tablette. Les malfaiteurs peuvent ensuite effectuer des achats et bloquer à distance l’appareil de leur victime rendant alors son utilisation impossible. Bien sûr, pour les déverrouiller, les pirates demandent ensuite une rançon à leur proie. Un véritable cauchemar…

Plus de 18 pays touchés dans le monde

Palo Atlo Networks, la société spécialisée dans la sécurité informatique et qui a révélé cette affaire, estime que plus de 18 pays dans le monde seraient touchés par ce virus. La Chine, la France, le Royaume-Uni, les Etats-Unis, le Japon, le Canada, l’Australie, l’Allemagne, l’Israël, l’Italie ou encore  Singapour et l’Espagne comptent parmi les pays touchés.

Un porte-parole d’Apple appelle à la vigilance en indiquant que le problème pourrait aussi touché ceux qui ont téléchargé le virus depuis d’autres sources non fiables. Il précise qu’Apple protège normalement ses utilisateurs en surveillant tous les contenus édités sur l’Apple Store. Toutes les applications se trouvant donc sur son site adhèrent à une charte de qualité et de sureté extrêmement pointilleuse. Pour ne pas attraper un virus, mieux vaut donc rester dans les clous et télécharger des applications uniquement sur iTunes.

Pour ceux qui ont eu de la malchance, Apple affirme avoir pris des mesure en aidant les aidant à réinitialiser leur compte. Une bien maigre consolation au vue des problèmes suscités par ce virus !

 

Lisez aussi :

Une faille de sécurité permet de lire tous les SMS

Domino's Pizza : les données personnelles des clients sont sur Internet

Orange victime d'un nouveau vol de données

Mis à jour le | Publié le

Réagir à cet article