Actualités annuaire inversé

Les PagesJaunes changent de nom…

|    Partager

Décidemment, 2013 est l’année du changement… pour les grandes entreprises françaises ! Juste avant le changement de nom de France Télécom qui abandonne son appellation historique pour s’imposer internationalement sous le vocable d’Orange, c’est au tour des PagesJaunes, et plus particulièrement du groupe PagesJaunes, de se refaire une nouvelle identité plus axée sur ses objectifs. Avec les ambitions mondialistes des grandes sociétés, les PagesJaunes ont opté pour un nom à consonance anglo-saxonne : Solocal Group. Le changement a été officialisé après vote des actionnaires le 5 juin 2013.

La stratégie de l’ex-PagesJaunes Groupe

Le groupe PagesJaunes est leader du marché en France de la communication locale. Le nouveau nom Solocal Group est une manière astucieuse de faire ressortir la vocation de la société dans sa propre dénomination. Solocal Group, donc, développe ses activités dans la communication locale, digitale et mobile. Le groupe possède un grand nombre de marques et de services dans ce domaine.

Les PagesJaunes ne changent pas de nom pour l’instant pour le grand public. Le changement est surtout un message stratégique pour le marché boursier et les investisseurs internationaux. Pour la Bourse, la cotation de l’action de la société se fera désormais sous le nouveau libellé social : SOLOCAL GROUP avec, pour les initiés, un code ISIN : FR0010096354, un code Euronext : FR0010096354 et un mnémonique : LOCAL.

La structure de Solocal Group

Solocal Group prend ainsi sous sa coupe toutes les anciennes attributions du groupe PagesJaunes sans exception : les contenus digitaux, les solutions publicitaires, les services transactionnels pour mettre en relation les professionnels et les consommateurs…

Le groupe conserve ses 5.000 collaborateurs, ses 17 grandes marques (Mappy, PagesJaunes, A vendre A louer…) et ses 700.000 annonceurs. Avec plus d’1 milliard de chiffre d’affaires en 2012, Solocal Group représente l’un des principaux protagonistes européens en matière de revenus publicitaires sur Internet. On comprend mieux pourquoi la société ne veut plus conserver un nom trop national alors que ses activités dépassent les frontières depuis longtemps.

En attendant, pour rechercher les coordonnées de celui qui vous appelle, toujours pas de changement en la matière, votre interlocuteur fidèle et local reste l’annuaire inversé ! Et ce n’est pas près de changer.

Mis à jour le | Publié le

Réagir à cet article