Actualités annuaire inversé

Les ondes électromagnétiques, un danger invisible ?

|    Partager

Les téléphones portables sont devenus ces dernières années des outils de communication indispensables. Mais de plus en plus, les effets de leurs ondes sont critiqués. Certains pensent qu’elles sont nocives et d’autres sont persuadés qu’il n’y a absolument rien à craindre.

LES ONDES TELEPHONIQUES SOUS SURVEILLANCE

De plus en plus d’études montrent et mettent en évidence les effets nocifs des téléphones portables. En effet, l’exposition continue aux ondes d’un téléphone mobile pendant 20 minutes contribuerait à faire monter de 1°Celsius les tissus en contact avec le téléphone. Alors le cortex, qui est la partie la plus proche de notre oreille et la plus sensible, absorbe toutes ces variations thermiques. Consciente des effets nocifs que peuvent provoquer les ondes électromagnétiques, la ville de Rennes a décidé de les mesurer afin de pouvoir mieux négocier l’implantation de nouvelles antennes-relais par les opérateurs téléphoniques. C’est donc armée d’une voiture et d’une antenne qui enregistre des données chaque seconde que la ville de Rennes va dresser son bilan sur les ondes électromagnétiques. Cette action a pour but principal de rassurer la population rennaise et de connaître la couverture du réseau par les opérateurs.

Il reste de nombreuses incertitudes et contradictions dans les différentes études menées, mais certaines coïncidences sont tout de même troublantes, alors en attendant que les scientifiques aient trouvé des réponses, il est préférable de prendre quelques précautions.

MIEUX VAUT PREVENIR QUE GUERIR

Un phénomène commence à faire parler de plus en plus de lui : l’électrosensibilité ou l’hypersensibilité électromagnétique (EHS). C’est un trouble physiologique qui se développe à cause du rayonnement des ondes de différents appareils, dont le téléphone portable. Les symptômes sont semblables à ceux d’une réaction allergique : démangeaisons, palpitations, troubles du sommeil, maux de tête… Pour le moment cette maladie n’est pas reconnue en France, la Suède étant le seul pays à l'admettre. Alors avant d’être atteint par ces symptômes relativement contraignants, mieux vaut prendre des précautions.  

On voit apparaître de plus en plus de moyens pour contrer les effets des ondes électromagnétiques, comme par exemple la pastille "inspire" qui se positionne sur tous les objets diffusant des ondes électromagnétiques. Ce patch consiste à casser toutes les ondes afin qu’elles ne puissent atteindre votre cerveau et faire monter la température de vos tissus.

Une autre solution existe, celle de la cage Faraday qui permet de se prémunir et d’être à l’abri de toutes les ondes électromagnétiques. Cette cage pas très esthétique mais très puissante permet de protéger les enfants et toutes les personnes atteintes d’électrosensibilité.

Voici quelques petites astuces pour s’épargner quelques ondes...

Quand vous achetez votre téléphone portable, il est préférable d’en choisir un avec un DAS (indice de débit d’absorption) faible. Par exemple, dans le classement des plus faibles, vous trouvez le Samsung Galaxy S, le HTC Desire S et  l'Apple iPhone 4. Parmi les plus élevés : le Sony Ericsson X10 Mini Pro, le BlackBerry Curve 9300 et le Nokia C6. Il est également préférable d’éteindre son téléphone avant de s’endormir, d’éviter de téléphoner quand le réseau est faible, et d’envoyer des SMS plutôt que de passer des appels.

Mis à jour le | Publié le

Réagir à cet article