Actualités annuaire inversé

Le smartphone: un cauchemar pour les ados?

|    Partager

Vous en avez marre que votre ado pianote sur son téléphone à longueur de journée ? Figurez-vous qu’il le fait également lorsque vous dormez sur vos deux oreilles. En effet, une étude réalisée par le réseau Morphée, spécialisé dans les troubles du sommeil, sur plus de 700 collégiens prouve que les adolescents ne raccrochent également pas la nuit. Une habitude qui serait très préjudiciable à la qualité de leur sommeil.

Les adolescents accros à leur portable même la nuit

Après le diner, les adolescents délaissent la télévision. Une bonne nouvelle ? Pas vraiment. En effet, les jeunes préfèrent désormais les écrans de leur téléphone portable ou de leur tablette pour se divertir avant de se coucher et même après puisqu'ils dorment avec leur smartphone ! En tout cas, c’est le constat réalisé par le Réseau Morphée qui révèle que 15 % des adolescents envoient des SMS en pleine nuit et 11 % se connectent sur les réseaux sociaux via leur smartphone.

Plus surprenant encore : 10 % des jeunes avouent mettre un réveil la nuit afin de vérifier la réception de texto ou pour consulter les dernières actualités de leur amis sur Facebook, Twitter ou encore Snapchat.

Résultat ? 58 % des adolescents de cette étude déclarent qu’ils ont des difficultés à se lever le matin et 23 % reconnaissent somnoler ou s’endormir durant leurs heures de cours.

Pourquoi le smartphone a t-il un mauvais impact sur le sommeil ?

Selon les différentes études menées par des chercheurs aux quatre coins de la planète, le portable nous rendrait hyper-vigilants. En cause : la couleur bleue produit par l’écran de nos smartphones. Celle ci, en mimant la lumière du jour, bouleverserait notre horloge interne et nous donnerait l’impression que la nuit n’a pas encore commencé. De fait, les ados comme les adultes aurait du mal à trouver facilement le sommeil.

Outre le fait de provoquer des mauvaises nuits ou des insomnies, le téléphone représente un danger directement pour notre corps. Aujourd’hui, les experts s’accordent à dire que les ondes électromagnétiques sont mauvaises pour notre santé et notamment pour notre cerveau

Pour alerter sur ces divers dangers, le réseau Morphée prévoit de lancer une campagne de sensibilisation auprès des jeunes dès le mois prochain. En attendant, il recommande aux parents de discuter avec leurs enfants sur leur pratique du smartphone après le diner et surtout avant le coucher. Entre pianoter sur son smartphone et dormir, il faudra désormais choisir !

 

Lisez aussi : 

Les applications pour réussir au lycée

Ignore no more : l'application qui oblige votre ado à vous rappeler 

A quel âge peut-on avoir un téléphone portable ?

Publié le

Réagir à cet article