Actualités annuaire inversé

Le bug d'Orange

|    Partager

Allô maman bo… allô maman ?! Vendredi soir. Vous ne pouvez plus contacter votre génitrice préférée ; vous êtes coincé en bas de l’immeuble de vos amis car vous comptiez les appeler pour leur demander leur code de la porte d’entrée ; éreinté par votre semaine de dur labeur, vous ne pouvez plus commander votre plateau repas par livraison à domicile… Un drame à proprement parler national.

Les raisons du bug

Conséquence du violent orage dans certaines régions ? Acte malveillant d’un concurrent ou d’un employé patenté ou explosion du trafic après avoir relayé l’information de la victoire d’étape de Peter Sagan au Tour de France ? Rien de tout cela. Il s’agit, et c’est la citation officielle, d’une « panne logicielle sur un équipement essentiel du réseau mobile ». Ce logiciel a un nom. Malgré l’obligation de prudence qui s’impose avant de jeter sa hargne sur un coupable, ne rechignons pas à le livrer à la vindicte populaire : HLR. 3 lettres qui ont suffi à priver de téléphone 26,5 millions d’abonnés pendant plus de 12h.

Un événement si grave que le PDG de France Télécom, Stéphane Richard, est venu lui-même s’exprimer sur l’incident, ainsi que certains ministres, sur les chaînes et radios nationales. HLR pour Home Location Register, la base de données de localisation instantanée de tous les téléphones portables actifs du réseau. Orange n’est pas la seule enseigne touchée. Tous les partenaires qui utilisent ce réseau ont également subi la foudre de leurs abonnés. Sur Twitter, les usagers ne se sont pas privés de se plaindre. Au moins quand le téléphone succombe, Internet couvre les besoins des irréductibles consommateurs de communication !

Selon la direction, le bug ne résulte en aucun cas de la vétusté du matériel ni du manque d’investissements. Le marché étant en plein essor, il s’agit aussi de rassurer quant à la capacité d’Orange de gérer le flux exponentiel de données que l’on estime demain à 7 fois supérieur au trafic actuel. Dans tous les cas, la panne est totalement résolue et France Télécom affirme même pouvoir faire face à un tel bug en 1h s’il devait de nouveau se reproduire. Info ou bug de communication ? L’avenir le dira.

Ecoutez ici l’intervention de Stéphane Richard sur France Info.

L'indemnisation

Orange a déjà prévu 4 types d’indemnisation :

- Une journée d’appels offerte pour les abonnés au forfait. Si vous avez des amis bavards, ce sera le moment de les appeler sans craindre leur capacité de rebondir sur chacune de vos paroles.

- Une journée de SMS offerte pour les abonnés en forfaits prépayés. Une occasion unique de tester les talents « rédacto-smsoctionnels » des usagers France Télécom ; voire de réconcilier certains d’entre eux avec l’Académie française en leur permettant sans frais de ne plus être obligé d’écrire : « t’pe vnir ché moi. T’1 kiet, ya des piza » pour une phrase à la syntaxe et à l’orthographe chatoyantes.

- Un Go de données offert pour les abonnés en forfaits illimités pour passer autant de temps au téléphone que sur Internet.

- Une place de cinéma offerte. Bien entendu, il faudra couper son téléphone pendant la séance, mais là, Orange décline toute responsabilité directe !

Mis à jour le | Publié le

Réagir à cet article