Actualités annuaire inversé

La banque mobile

|    Partager

La téléphonie mobile serait-elle devenue le nouveau cheval de bataille des banques ? A en croire les offres croissantes de services sur les portables, le secteur bancaire serait sur le point de révolutionner le monde du mobile. L’annuaire inversé décrypte pour vous ce nouveau phénomène…

Banque mobile, payer avec son portable


Le boom de la banque en ligne

Dans un premier temps, il faut savoir qu’aujourd’hui près de 9 Français sur 10 détiennent un téléphone mobile. Au cours des dix dernières années, le marché du mobile en France est passé de 9 à 57 millions de lignes actives. Ce marché est détenu à 95 % par les trois opérateurs historiques que sont SFR, Orange et Bouygues Télécom. Le marché de la téléphonie mobile représente donc un enjeu économique majeur pour les banques.

Parallèlement à ce phénomène, on assiste en France au véritable boom de la banque en ligne. Avec la démocratisation d’Internet, une grande majorité d’agences proposent à leurs clients d’accéder et de gérer leur compte directement de chez eux. Vingt-quatre sur vingt-quatre, 7 jours sur 7, les clients peuvent consulter leurs comptes, réaliser des virements ou des opérations de bourse.
Conscientes de la potentialité du marché, et dans un souci de simplicité avec leurs clients, les banques proposaient déjà depuis quelques années des services bancaires sur mobile. Limités aux services SMS, ils permettaient de s’informer régulièrement de la situation de son compte et des opérations en cours. Mais aujourd’hui, avec l’apparition des smartphones et tablettes tactiles, une toute autre révolution est en marche entre la téléphonie mobile et la banque.

 Les nouveaux services bancaires sur téléphone mobile

En novembre dernier, BNP Paribas entrait dans une nouvelle ère : le mobile banking. En partenariat avec l’opérateur Orange, l’agence propose désormais plus d’une douzaine d’applications pour smartphone. Grâce à elles, les clients peuvent, directement depuis leur mobile, consulter leurs comptes, effectuer des virements, suivre les cours de bourse en direct ou contacter en ligne un conseiller BNP Paribas. Le Crédit Agricole, LCL, Le Crédit Mutuel ou encore la Caisse d’Epargne proposent également ces mêmes types de services à leurs clients. Avec l’émergence de la Visio sur la téléphonie mobile, certaines banques pensent à terme pouvoir proposer à leurs clients une discussion en tête-à-tête avec un conseiller à distance. Autre révolution : l’utilisation du célèbre Kinect de Microsoft qui permet de contrôler ses comptes bancaires non plus avec une souris, mais par simples mouvements. Ces nouveaux types d’interactions sont une véritable source de flexibilité et de mobilité.

 Le M-paiment, l'avenir de la téléphonie mobile

Si les banques font le pari de la téléphonie mobile, c’est qu’à terme, les études montrent que les futures transactions de paiement s’effectueront avec nos téléphones portables. Aujourd’hui en France, les mobiles circulent d’ailleurs plus que les cartes de crédit ! Pour régler ses achats avec son téléphone, l’appareil devra nécessairement être équipé de la technologie Near field communication (NFC). Pour ce faire, une puce doit être intégrée au sein des terminaux. Elle permet à ces derniers, une fois en contact avec des lecteurs adaptés aux mobiles, de payer dans tous les magasins compatibles. Aujourd’hui, la marque Cityzi teste cette nouvelle technologie à Nice et à Strasbourg. Les résultats encourageants devraient pousser les villes de Caen, Marseille, Lille et Bordeaux à l’installer dès 2012. L’ère des porte-monnaie est donc très bientôt terminée !

Mis à jour le | Publié le

Réagir à cet article