Actualités annuaire inversé

L’abus de téléphone nuit à votre dos

|    Partager

Paradoxe actuel : nous n’avons jamais été autant pendus à nos téléphones portables et les scientifiques ne se sont jamais montrés aussi alarmants sur les dangers des smartphones sur notre santé. Une étude suédoise affirmait dernièrement qu’une personne ayant utilisé son mobile pendant plus de 25 ans aurait trois fois plus de risques de contracter une tumeur du cerveau. En cause, les ondes émises par nos téléphones et les antennes-relais. Mais ce n’est pas tout…

Le smartphone nuit à notre dos

Entre les SMS, les statuts Facebook de nos amis et les photos postées sur Instagram, nous ne cessons de baisser la tête pour scruter l’écran de notre mobile. En moyenne, nous passons deux à quatre heures par jour rivés sur notre smartphone soit entre 700 et 1.400 heures par an ! Parmi les effets néfastes révélés par les scientifiques, citons une nouvelle découverte pour le moins étonnante : notre dos serait en danger à cause de notre surconsommation téléphonique.

Un scientifique américain a inventé à ce propos, un nouveau terme : la « bad smartphone posture », comprenez « la mauvaise posture du au téléphone ». Ce docteur en médecine explique qu’une tête d’adulte pèse en moyenne entre 4,5 et 5,5 kilos. Plus cette dernière est penchée, plus celle-ci fait peser un poids important sur les épaules.

Ainsi, une tête penchée à 60 degrés pèserait environ 27 kilos, soit le poids d’un enfant de 7 ans. Une telle pression sur nos épaules expose donc notre colonne vertébrale à une usure prématurée voire même à une déchirure musculaire ou ligamentaire.

Quelle bonne conduite adopter avec son téléphone ?

Pour éviter de faire souffrir votre colonne vertébrale inutilement, les experts recommandent de se tenir bien droit lorsque vous consultez l’écran de votre téléphone et bien sûr d’éviter de passer des heures suspendus à nos appareils.

Pour être sûr que le téléphone portable ne nuise pas à votre santé, veillez également à vous servir d’un kit mains libres afin de limiter l’impact des ondes électromagnétiques sur votre cerveau. Les scientifiques recommandent également de privilégier l’achat de mobiles à faible DAS (débit d’absorption spécifique), afin de limiter la nocivité des radiations.

Enfin dernière recommandation : évitez de dormir avec votre téléphone ou de l’utiliser quelques minutes avant de dormir, vous risquez d’être victime de troubles de sommeil, nos mobiles créant un état d’hyper-vigilance.

 

Lisez aussi :

L'abus de téléphone portable est dangereux pour le cerveau

Pour être heureux, éteignez votre smartphone

Ils dorment avec tout le monde...

Publié le

Réagir à cet article