Actualités annuaire inversé

Facebook n’est pas content

|    Partager

Même quand on est le géant des réseaux sociaux avec plus d’un milliard d’utilisateurs, les choses ne sont pas simples. Facebook en fait depuis quelques années l’amère expérience.  L’idée de Facebook Home était de placer l’interface Facebook au cœur même des téléphones portables. En téléchargeant l’interface, vous pouvez remplacer votre page d’accueil standard par un flux permanent de publications et de photos d’amis. Très simple et ergonomique, la Facebook Home permet d’utiliser Facebook Messenger tout en surfant en parallèle sur d’autres applications. Voilà la théorie. Pour la pratique, Facebook peine à convaincre.

Facebook dévoile "Home" pour Android

Facebook Home : un échec malgré l’appui des fabricants de téléphones

La Facebook Home est accessible sur de nombreux smartphones, notamment le Galaxy SIII ou le Galaxy Note II du géant coréen Samsung. Facebook a aussi tenté de promouvoir son interface avec l’aide de la marque HTC dont les ventes de HTC First n’ont jamais vraiment décollé.

Trois mois depuis son lancement, la Facebook Home connaît une moyenne de téléchargement décevante. Elle dépasse quelque peu le million d’utilisateurs. Ce qui pour Facebook est clairement un constat d’échec. Pour le moment, l’interface gratuite n’est disponible que sur les smartphones Android. Mais seuls 4 terminaux sont compatibles avec la Facebook Home. Selon le PDG du réseau social, c’est l’argument qui explique principalement ce faible engouement actuel.

Facebook Home : les autres signes de faiblesse

Certes, le nombre de terminaux est un facteur déterminant, mais d’autres signes peu encourageants sont également à prendre en compte. Le smartphone étendard du Facebook Home, le HTC First n’a pas réalisé de belles ventes. Désormais, il est même bradé à condition de s’engager pour une période de 24 mois dans certains pays. Pire : Samsung semble lâcher Facebook en renonçant à créer son propre Facebook Phone. Ce qui ne manque pas d’influencer les autres concurrents tels que Sony, Huawei ou encore ZTE.

En France, Orange repousse à son tour la sortie du HTC First en attendant de voir ce qui se passe outre-Atlantique. Une chose est sûre : on peut « liker » les messages de ses amis mais pour l’interface, Facebook manque encore cruellement d’amis !

Lisez aussi :

Connaissez-vous Facebook Home?

Qui veut un téléphone Facebook ?

Quand Facebook like ses amis opérateurs…

Mis à jour le | Publié le

Réagir à cet article