Actualités annuaire inversé

Être connecté partout, tout le temps : les Google Glass

|    Partager

Il y a quelques jours, le magazine Times classait les lunettes Google Glass parmi les meilleures inventions de l’année. Ces lunettes, composées d’un écran transparent, permettent de surfer sur le web sans empêcher les activités quotidiennes, et sont suffisamment légères pour être portées en permanence sans gêner l’utilisateur. Une invention qui fonctionnera par le contrôle vocal, par un mini pavé tactile situé sur une branche des lunettes ou encore grâce aux mouvements de la tête… de quoi faire passer n’importe quel smartphone pour un gadget obsolète. Cet outil permettrait en principe d’être en permanence connecté, de regarder des films, de passer des appels, d’afficher un plan ou encore d’effectuer une recherche Internet. Quelles conséquences personnelles et professionnelles une telle innovation peut-elle avoir, à l’heure ou 8% des internautes français sont déjà considérés comme cyberdépendants ?

Le nomadisme numérique

EN 2012, 56% des PME françaises avait initié une réflexion pour assurer « une connexion continue à leurs salariés mobiles ». La raison ? Une grande partie des cadres français auraient déjà à l’heure actuelle plus de 5 lieux réguliers de travail. Des lieux qui comprennent aussi bien les salles de réunions que leur domicile personnel, mais aussi les aéroports, trains, hôtels et cafés. Une pratique qui se développe en Europe, et qui est déjà une norme outre-Atlantique : IBM, par exemple, compte 75% de salariés mobiles. Les compagnies de transports l’ont d’ailleurs compris : aujourd’hui l’enjeu ne réside pas tant dans la rapidité maximale du trajet que dans le confort de travail qui y est proposé.

La majorité des secteurs de services sont touchés par cette évolution des habitudes de consommation, à commencer par le commerce, qui doit s’adapter de plus en plus à la mobilité des consommateurs pour organiser la livraison des achats sur son parcours, notamment par l’implantation de points relais. Ce n’est plus le consommateur qui va au magasin, mais le magasin qui vient au consommateur.

Un risque pour la vie privée

Ces innovations assurent certes un confort notable en supprimant les temps morts que représentaient les périodes d’attente dans les magasins ou les transports, mais cette connectivité permanente n’est-elle pas également un danger pour l’humain ? Sans compter l’instrumentalisation des données collectées par les appareils auxquels nous nous connectons…

A la manière des smartphones qui permettent déjà une géolocalisation permanente des clients aux firmes qui les produisent, les Google Glass, elles, indiqueront à Google non seulement notre localisation, mais nos habitudes de consommations, nos appels téléphoniques, nos mails, bref, jusqu’aux moindres détails de notre vie privée. Sommes-nous prêts à cela pour pouvoir rester connectés ?

Mis à jour le | Publié le

Réagir à cet article